Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Casse automobile à Dubaï: âmes sensibles s’abstenir – vidéo

S'abonner
La blogueuse Supercar Blondie, qui est suivie par plus de 3,5 millions d’abonnés, a publié une nouvelle vidéo sur les voitures, cette fois-ci depuis une casse automobile à Dubaï.

Qui dit casse automobile dit voitures anciennes ou accidentées. Mais pas à Dubaï. Dans l’émirat, cet endroit est totalement différent, car il compte de nombreuses voitures de sport et supercars. Et cette vidéo pourrait vous mettre le vague à l’âme surtout si vous êtes un fervent passionné de Ferrari, Lamborghini et autres Rolls-Royce.

Sur les innombrables voitures que la vidéo présente au début, il y a des véhicules accidentés, mais aussi confisqués par la police. Certains semblent pouvoir se prêter encore à des réparations pour reprendre la route, alors que les voitures gravement accidentées n’intéresseront sans doute pas les particuliers, mais feront l’affaire des professionnels qui les rachèteront pour récupérer les pièces et les revendre au détail.

Ainsi, une Ferrari California de 2015 avec au compteur 22.000 kilomètres est vendue à 100.000 dollars, alors qu’une Lamborghini Huracan de la même année ayant fait 68.000 kilomètres est proposée à 135.000 dollars. Dans une autre Ferrari, la blogueuse a même retrouvé un billet abandonné équivalent à 50 dollars.

«Quelque chose que nous aimons et apprécions»

Международный Женевский автосалон - Sputnik France
Un emploi de rêve pour les amateurs de voitures de luxe est proposé aux Émirats arabes unis
Alexandra Maria Hirschi, alias Supercar Blondie, est originaire du Queensland, en Australie, mais elle a toujours été fascinée par Dubaï. C’est ainsi qu’après des études de journalisme, elle déménage en 2008 dans l’émirat, où elle anime une émission de radio.

«À Dubaï, nous passons tellement de temps dans les voitures, nous ne voudrions pas le gaspiller dans quelque chose d'ennuyeux, mais plutôt profiter de chaque minute dans quelque chose que nous aimons et apprécions», avait-elle précédemment déclaré au magazine Forbes.

En 2016, Alexandra commence à poster de plus en plus de vidéos et photos de supercars sur les réseaux sociaux. Deux ans plus tard, elle quitte son émission radio pour vivre de sa chaîne et des réseaux sociaux.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала