Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Ces candidats LREM à Besançon appellent à voter contre la liste de leur propre parti

CC BY-SA 4.0 / Dimitri BECUE / Vue de BesançonVue de Besançon
Vue de Besançon - Sputnik France
S'abonner
Coup de tonnerre à l’hôtel de ville de Besançon avant le second tour des municipales: Deux colistiers du candidat LREM Éric Alauzet appellent à voter pour la liste emmenée par le candidat LR. La raison? L’écologie.

Florian Maillot et Lucas Petit, colistiers du candidat LREM à Besançon Éric Alauzet, ont retourné leur veste dans la course à la mairie de Besançon. Dans un communiqué publié le 9 juin, ils appellent à voter pour la liste emmenée par le candidat LR Ludovic Fagaut.

Les deux intéressés, respectivement de 26 et de 22 ans, originaires de la mouvance des jeunes marcheurs du Doubs, parlent d'une décision «mûrement réfléchie», selon Ma Commune.

Anne Hidalgo - Sputnik France
Municipales à Paris: Hidalgo largement en tête devant Dati, selon un sondage
Ils justifient également leur décision par le programme «complet, sérieux et cohérent» du candidat Les Républicains, notamment sur l'écologie et le «risque de voir l'extrême gauche remporter notre ville», une référence au statut de favori de la candidate de l’Union de la gauche (PS, PCF, EE-LV, Génération·s) Anne Vignot (31,2%).

Le 15 mars, lors du premier tour des municipales, la liste d’Éric Alauzet est arrivée en troisième position avec 18,9% des suffrages.

Réaction de Ludovic Fagaut

Le candidat LREM en question, Éric Alauzet, n'a pas encore réagi.

Contacté par Ma commune, Ludovic Fagaut a confié ne pas être surpris par ce retournement de situation.

«C'est courageux et responsable de leur part. Il y a un vrai danger de voir l'extrême gauche l'emporter à Besançon avec la liste verte et rouge d'Anne Vignot, et à cause de l'obstination d'un homme malgré la main tendue [...]. On savait qu'il y avait de vraies dissensions au sein de son équipe», a-t-il déclaré.

Le référent des Jeunes avec Macron (JAM) dans le Doubs, Mathieu Farrero, dénoncé «un choix de déloyauté et d’opportunisme» qui n’aurait pour objectif que de structurer leur avenir politique au sein du parti de droite. «Florian Maillot […] a en en réalité bien échangé sur les élections départementales à venir d’après ses dires», dit-il dans un communiqué.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала