Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Découverte d’une espèce de lézard que personne n’a vu pendant plus de 100 ans

S'abonner
Une espèce de lézard qui avait été découverte en 1891 en Asie du Sud-Est n'avait pas été revue vivante avant 2018, mais «refait surface» aujourd’hui, a communiqué le magazine Science News.

Pour la première fois depuis 130 ans, les scientifiques ont identifié un lézard de Modigliani dans la province de Sumatra du Nord, en Indonésie, a communiqué Science News.

Ce reptile, qui possède une corne dépassant de son nez, a été découvert en 1891 dans le sud-est de l’Asie par Elio Modigliani, zoologue, botaniste et anthropologue, qui s’était rendu à Sumatra. Le reptile a été baptisé du nom du scientifique après la mort de ce dernier.

Ce lézard était considéré comme disparu jusqu’en 2018 lorsqu’un biologiste parti étudier les oiseaux en Sumatra du Nord a découvert «un lézard mort aux caractéristiques morphologiques intéressantes». Le scientifique est revenu par la suite sur les lieux pour chercher un spécimen vivant de l’espèce. Il lui a fallu cinq jours pour venir à bout de sa tâche et en trouver un «allongé sur une branche basse, probablement endormi».

Il l’a mesuré, pris en photo et observé avant de le relâcher la même nuit, précise le magazine.

Des lézards dits dragons

Un gecko - Sputnik France
Un gecko dans le pétrin après un face-à-face avec un serpent – vidéo
Sur la base de ces données, les scientifiques ont conclu que le lézard rapporté mort et celui qui a été vu vivant étaient tous les deux des lézards de Modigliani.

Science News a interviewé un herpétologue de l’université de Tel Aviv qui a déclaré qu’un grand nombre de ces lézards dits dragons vivaient dans des habitats petits et inaccessibles, ce qui rend leur étude difficile. Selon lui, il existe 30 espèces de la famille Agamidae, à laquelle appartient le lézard de Modigliani, qui n’ont jamais été vues depuis qu’elles ont été décrites pour la première fois.

Il a exprimé l’espoir que ces lézards pourraient être étudiés afin de prendre notamment des mesures pour les protéger.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала