Action sans menottes: les policiers français appelés à manifester devant les commissariats

© SputnikAction des policiers français devant les commissariats en réponse aux annonces de Castaner, Bobigny, le 11 juin
Action des policiers français devant les commissariats en réponse aux annonces de Castaner, Bobigny, le 11 juin - Sputnik France
Alors que Christophe Castaner reçoit le 11 et 12 juin les syndicats de police, le secrétaire général du syndicat Unité-SGP-FO, Yves Lefebvre, a appelé les policiers à manifester jugeant «ce qu'on a vécu depuis lundi» d'inadmissible.

Des policiers se sont rassemblés devant les commissariats ce 11 juin à l'appel de Yves Lefebvre, secrétaire général du syndicat Unité-SGP-FO.

«J'appelle tous les policiers français [...] à déposer symboliquement leurs menottes», a-t-il lancé, considérant les annonces faites plus tot dans la semaine comme «inacceptable». «On fait des faux procès pour satisfaire la vox populi et quelques collectifs qui ne représentent qu'eux-mêmes», a déclaré le syndicaliste.

Castaner reçoit les syndicats

Jeudi et vendredi sont prévues les rencontres du ministre de l'Intérieur Christophe Castaner avec les syndicats de police, à tour de rôle, ayant pour but de tenter de calmer leur colère après ses annonces sur les violences policières.

Le ministre «a perdu la confiance des policiers», selon le syndicat Unité-SGP-FO après le rendez-vous. Le secrétaire général du syndicat a notamment demandé à M.Castaner de revenir sur sa décision d'interdire la technique dite de la clé d'étranglement ou contrôle de tete, tout en exigeant que le pistolet à impulsion électrique (PIE) ne soit pas généralisé comme alternative à la suppression de cette technique.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала