Emmanuel Macron envisagerait de démissionner pour se faire réélire

© AP Photo / Francois MoriEmmanuel Macron
Emmanuel Macron - Sputnik France
Dans une allocution en visioconférence devant le premier cercle des donateurs de 2017 réunis à Londres, Emmanuel Macron a fait savoir qu’il était prêt à «prendre son risque» et à démissionner pour provoquer une élection présidentielle anticipée. «Je suis sûr de gagner, car il n’y a personne en face», a-t-il expliqué, selon Le Figaro.

Il y a une quinzaine de jours, le Président de la République a créé la surprise face au premier cercle des donateurs de 2017 réunis à Londres, aussi bien par son apparition en visioconférence que par les propos qu’il a tenu pendant cinq minutes, rapporte Le Figaro.

Selon l’information exclusive du quotidien, le chef de l’État a dit qu’il envisageait de démissionner pour provoquer «dans les semaines ou les mois à venir» une élection anticipée.

«Je suis sûr de gagner car il n’y a personne en face», a-t-il lâché à ses interlocuteurs sollicités pour lui apporter des fonds.

Une démission jamais «évoquée dans une réunion à l’Élysée»

Emmanuel Macron - Sputnik France
Comment a évolué la popularité d'Emmanuel Macron sur la période de post-confinement
Pour autant, le chef de l’État n’a pas précisé s’il avait déjà pris une décision, et il n’a pas parlé d’autres possibilités institutionnelles, comme d’un changement de Premier ministre qui suscite de nombreuses rumeurs à Paris.

Contacté par Le Figaro, l’Élysée a expliqué que «par principe, [il] n’écarte aucune hypothèse», mais que celle «de la démission n’a jamais été à l’ordre du jour ni même évoquée dans une réunion à l’Élysée».

Le quotidien estime que s’il optait pour cette possibilité, Emmanuel Macron devrait trouver des arguments percutants pour convaincre les électeurs. La situation économique et sociale pourrait lui permettre de justifier son choix pour se relégitimer.

L'Élysée dément

Contacté par l'AFP, l'Elysée a démenti dans la journée les informations du Figaro. «Nous démentons cette information. Le Président de la République n'a jamais évoqué sa démission», a indiqué la présidence à l'AFP. Il «n'a jamais participé à une visioconférence avec des donateurs», au cours de laquelle, selon le quotidien, il aurait tenu ces propos.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала