«Je ne déposerai pas le genou face à vous»: Assa Traoré dit avoir porté plainte contre Marion Maréchal - vidéo

© AFP 2022 KENZO TRIBOUILLARDAssa Traoré
Assa Traoré - Sputnik France
La sœur d’Adama Traoré a annoncé avoir porté plainte pour diffamation contre Marion Maréchal après que celle-ci avait qualifié son frère de «délinquant» en évoquant les mouvements et manifestations aux États-Unis et en France. «Madame, vous osez attaquer ma famille, attaquer mon frère», a réagi Assa Traoré dans une vidéo diffusée ce vendredi.

Dans une vidéo parue sur le compte «La vérité pour Adama» ce 12 juin, la sœur d’Adama Traoré, Assa, a réagi aux propos tenus par Marion Maréchal qui avait dit de son frère qu’il était «un délinquant».

«Madame, vous osez attaquer ma famille, attaquer mon frère, Adama Traoré. Nous étions 80.000 à demander que justice soit faite, nous serons encore plus nombreux à s’opposer à vous et à réclamer à nouveau que nos droits soient respectés», dit la jeune femme.

«Je ne déposerai pas le genou face à vous»

D’après Assa Traoré, «une plainte est partie» à l’encontre de la nièce de Marine Le Pen.

Un rassemblement devant le tribunal de Paris à l'appel du collectif de soutien à la famille d'Adama Traoré, 2 juin 2020 - Sputnik France
Philippe Bilger trouve dans l'affaire Traoré une «seconde affaire Leonarda»
«Moi non plus je ne déposerai pas le genou face à vous, Madame Le Pen, ni face à vos amis et collègues racistes qui incitent à la haine raciale. Vous utilisez des termes populistes que vous ne maîtrisez même pas. Vous mentionnez un dossier juridique que vous ne connaissez même pas. Vous diffamez une famille. Une plainte est partie à votre encontre. À chaque fois qu'une personne diffamera ma famille je porterai plainte. Et j'incite toutes les familles à porter plainte face à la haine.»

La mort «d'un délinquant, Adama Traoré»

Le 10 juin, Marion Maréchal a réagi dans une vidéo relayée sur Facebook aux mouvements et manifestations provoqués par les morts d'Adama Traoré en France et de George Floyd aux États-Unis. «Je n'ai pas à m'excuser en tant que blanche et en tant que Française», a-t-elle dit.

Mme Maréchal a aussi indiqué qu’elle n’avait à s'excuser «pour la mort d'un délinquant, Adama Traoré, une mort accidentelle qui a eu lieu à la suite d'une interpellation qui n'était pas liée, c'est important de le rappeler, à sa couleur de peau, mais aux crimes qu'il aurait commis».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала