Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Sanctions US: Paris dénonce «une attaque grave» contre la Cour pénale internationale

© AP Photo / Eraldo PeresJean-Yves Le Drian, ministre français de l'Europe et des Affaires étrangères
Jean-Yves Le Drian, ministre français de l'Europe et des Affaires étrangères - Sputnik France
S'abonner
Le ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères a déclaré avoir «pris connaissance avec consternation» de la décision de Washington de frapper de sanctions les personnels de la Cour pénale internationale (CPI).

La France a exprimé vendredi sa «consternation» après la décision américaine d'autoriser la mise en place de sanctions à l'encontre de personnels de la Cour pénale internationale (CPI).

«Cette décision représente une attaque grave contre la Cour [...] et, au-delà, une remise en cause du multilatéralisme et de l'indépendance de la justice», a estimé le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, dans un communiqué cité par l‘AFP.

Déjà engagé dans une offensive sans précédent contre la CPI, Donald Trump a encore haussé le ton jeudi en annonçant des sanctions économiques pour dissuader la juridiction de poursuivre des militaires américains pour leur implication dans le conflit en Afghanistan.

Paris appelle Washington à revenir sur sa décision

Mike Pompeo à la Conférence de Munich sur la sécurité - Sputnik France
«C’est un tribunal corrompu»: Mike Pompeo veut empêcher la Cour pénale internationale de poursuivre Israël
Il s'agit d'une riposte directe à la décision en appel prise en mars par la juridiction qui siège à La Haye, aux Pays-Bas, d'autoriser l'ouverture d'une enquête pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité en Afghanistan, malgré l'opposition de l'administration américaine.

«La France réitère son plein soutien à la CPI», qui est «la seule juridiction pénale internationale permanente et à vocation universelle», indique le chef de la diplomatie française.

«Elle joue à ce titre un rôle primordial dans la lutte contre l'impunité des auteurs de crimes les plus graves. Elle apporte ainsi une réponse au besoin de justice des victimes de ces crimes et contribue à la paix et à la stabilité internationales.»

Le ministre appelle Washington à revenir sur sa décision et précise que Paris «continuera à agir pour que la Cour soit en mesure de remplir sa mission de manière indépendante et impartiale, conformément au Statut de Rome».

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала