Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La France appelle l’Otan à réagir face aux actions «agressives» de la Turquie en Méditerranée

© Sputnik . Alexeï VitvitskyOtan
Otan - Sputnik France
S'abonner
Alors que le ton ne cesse de monter ces derniers jours entre Paris et Ankara, un navire de la Marine turque s’est permis «un acte extrêmement agressif» envers un bâtiment français de l'Otan en mission de l’Alliance en Méditerranée.

Face à une manœuvre «extrêmement agressive» d’un navire de la Marine turque vis-à-vis d’un bâtiment français participant à une mission de l'Otan en Méditerranée, la France a exigé que l’Alliance réagisse.

C’est «un acte extrêmement agressif qui ne peut pas être l'acte d'un allié vis-à-vis d'un navire de l'Otan», a indiqué une source au ministère des Armées citée par l’AFP.

Alors qu'il cherchait à identifier un cargo suspecté de transporter des armes vers la Libye, le bâtiment français a fait l'objet de trois «illuminations radar» de la part d'un des navires turcs, a précisé la source.

Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan - Sputnik France
Les relations entre Erdogan et les Européens illustrent le «double standard à l’égard du monde islamique»
Une réunion des ministres de la Défense de l'Alliance atlantique doit se tenir ce 17 juin.

Une «politique de l’autruche»

Un responsable du ministère a par ailleurs déclaré que l’Otan ne pouvait pas s'en tenir à une «politique de l'autruche» face à la Turquie.

«On a déjà connu des passes compliquées dans l'Alliance, il y a des moyens de les surmonter, mais on ne peut pas faire la politique de l'autruche et on ne peut pas prétendre qu'il n'y pas un problème turc actuellement à l'Otan. Il faut le voir, le dire et le traiter», a-t-il souligné, selon l’agence Reuters.

Dans un entretien accordé récemment au Monde, Jean-Yves Le Drian avait pris pour cible la Turquie, lui formulant notamment des critiques au sujet de la Libye, la Méditerranée orientale, la crise migratoire et la présence turque au sein de l’Otan.

La présidence française avait pour sa part dénoncé l'interventionnisme «inacceptable» d'Ankara.

 

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала