Une école primaire forcée de fermer ses portes à Nîmes après des fusillades

À la suite de l’utilisation d’armes à feu dans le quartier et de l'intrusion d'un individu le 14 juin dans la cour d’une école de Nîmes, l’établissement a été fermé. Les cours ont été déplacés.

Une école élémentaire de Nîmes a fermé ses portes après un incident dramatique qui a eu lieu dans le quartier le 14 juin: un homme de 21 ans a été tué par arme à feu. Le lendemain, un individu s’est introduit dans la cour de l’établissement. Le directeur a alors déclenché l’alarme «attentat-intrusion».

Sécuriser les enfants

Un mur cassé - Sputnik France
Une voiture hors de contrôle enfonce le mur d'une école dans le Tarn - photos
Face à ces tensions, la municipalité a décidé de délocaliser l’école primaire, relate CNews. Les élèves ont été envoyés dans un centre de loisirs. Ce dispositif sera maintenu jusqu’à la fin de l’année scolaire.

«Cette décision, effective depuis le lundi 15 juin, a été prise suite au déclenchement d'une alerte attentat dans l'établissement par le directeur de l'école ayant constaté l'intrusion d'un individu dans la cour de l'établissement», indique la mairie dans un communiqué.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала