Un enfant de 2 ans retrouvé après avoir passé la nuit dans un champ

Un enfant de 2 ans a disparu pendant plusieurs heures, en Charente-Maritime. Il a finalement été retrouvé par les gendarmes après avoir passé la nuit à la belle étoile.

Les gendarmes ont retrouvé sain et sauf un enfant de deux ans et demi qui avait échappé à la surveillance de ses parents, rapporte Le Parisien samedi 20 juin. 

Marie-France Garaud en 1980 - Sputnik France
Marie-France Garaud, disparue dans la nuit, retrouvée saine et sauve en Vendée
L’incident s’est déroulé lors d’une fête de famille à Saint-Quantin-de-Rançanne, en Charente-Maritime.

Le petit garçon a disparu vers 19h30, alors qu’il jouait dans le jardin. Partie à sa recherche, sa famille n’a pas pu le retrouver par ses propres moyens, entraînant l’intervention des gendarmes de la compagnie de Jonzac, relate Le Parisien.

Une quinzaine de militaires, aidés d’une quarantaine d’habitants du village se sont alors mobilisés pour retrouver l’enfant. En vain.

Une nuit à la belle étoile

Le garçonnet est longtemps resté introuvable, malgré l’arrivée d’une équipe cynophile et d’un hélicoptère de la gendarmerie. Les forces de l’ordre se sont alors penchées sur la piste criminelle.

«À 2 heures du matin, on n'avait toujours aucune trace du petit. Forcément, on a commencé à étudier la piste d'un enlèvement et à redouter cette hypothèse. D'autant que des témoins ont expliqué avoir vu le petit sur la route […]», explique au Parisien Éric Hoarau, commandant de la compagnie de Jonzac.

Ce n’est qu’à huit heures du matin, après une nuit de recherches, que les gendarmes ont finalement découvert l’enfant, seul, à la sortie du village. Sain et sauf, il a expliqué aux militaires avoir passé la nuit dans les herbes hautes d’un champ. Il était parti à la poursuite d’un petit chien, et s’est décidé à rentrer lorsqu’il a perdu l’animal de vue.

«La première chose qu'il a dite à sa maman, c'est qu'il avait égaré ses chaussures. Il était un peu désolé, mais forcément, ce n'était rien pour la maman…», raconte au Parisien Éric Hoarau.

Après un passage à l’hôpital, l’enfant a été déclaré en bonne santé et n’a visiblement pas été choqué de sa mésaventure, conclut Le Parisien.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала