Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La Belgique pourrait reconnaître l’État de Palestine, Israël espère que «la raison l'emportera»

CC BY-SA 3.0 / Oakenchips / Palais de la Nation, Bruxelles, Belgique
Palais de la Nation, Bruxelles, Belgique - Sputnik France
S'abonner
La Chambre des représentants de Belgique doit examiner jeudi 25 juin deux propositions de résolution dont l’une demande de reconnaître formellement l’État de Palestine et l’autre évoque des mesures pour prévenir l’annexion par Israël des territoires palestiniens. De son côté, l’État hébreu met en garde contre une décision «contre-productive».

Face aux projets d’Israël d’annexer une partie de la Cisjordanie en juillet, les députés belges examineront jeudi 25 juin deux propositions de résolution élaborées par la Commission des relations extérieures et publiées sur le site de la Chambre des représentants de Belgique.

Un rabbin à Jérusalem (image d'illustration) - Sputnik France
Mahmoud Abbas accuse des rabbins israéliens d’avoir appelé à empoisonner l’eau palestinienne

La première porte sur le sujet du statut de la Palestine et demande notamment au gouvernement fédéral de «reconnaître formellement l’État de Palestine à côté de l’État d’Israël et de considérer cette reconnaissance comme étant une contribution de la Belgique à la solution fondée sur la coexistence de deux États démocratiques et indépendants ayant le droit de vivre en paix et en sécurité avec des frontières mutuellement reconnues, acceptées et respectées».

L’autre appelle le gouvernement fédéral à prendre des initiatives au niveau européen afin d'empêcher Israël d’annexer des territoires palestiniens.

D’après le projet de résolution, la Belgique doit jouer un rôle de premier plan aux niveaux européen et multilatéral en vue de «l’élaboration d’une liste de contre-mesures efficaces destinées à répondre de manière proportionnelle» aux intentions israéliennes.

Réaction d’Israël

Ce mercredi 24 juin, l’ambassadeur israélien en Belgique a mis en garde le royaume contre ces mesures.

«La décision de "reconnaître la Palestine" serait totalement contre-productive, encouragerait les Palestiniens dans leur refus persistant de négocier et minerait la crédibilité de la Belgique. Nous espérons que la raison l'emportera», a-t-il écrit sur Twitter.

​Statut de la Palestine

La Palestine est actuellement reconnue par 135 pays dont la Russie. En 2012, l'Assemblée générale des Nations unies lui a accordé le statut d'État observateur auprès de l'Onu et a réaffirmé «le droit du peuple palestinien à l'autodétermination et à l'indépendance dans un État de Palestine sur le territoire palestinien occupé depuis 1967».

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала