Un randonneur perdu cinq jours sans vivres dans le Var s’en sort vivant

CC0 / JordanStimpson / Forêt
Forêt - Sputnik France
Un randonneur égaré a passé cinq jours dans le massif de la Sainte-Baume, dans le Var, en buvant son urine pour ne pas mourir de soif avant de parvenir à rallier une hostellerie.

«C’est un miracle»: André Trégret, un randonneur de 70 ans, a passé cinq jours et cinq nuits dans le massif de la Sainte-Baume après s’être égaré sur un sentier, mais est parvenu à s’en sortir, rapporte France Bleu Provence.

Восточные Пиренеи, Франция - Sputnik France
Un jeune des Yvelines gravement blessé lors d'une randonnée nocturne en plein confinement
D’après le fils du retraité, Camille Trégret, son père était parti «sans moyen de communication». «Il s’est donc perdu et s’est retrouvé sur une petite corniche d’un mètre. C’est là qu’il a dormi pendant quatre nuits», raconte Camille.

La pomme de l’espoir

Le jeune homme raconte que son père «a bu son urine pendant quatre jours pour ne pas mourir de soif». Après plusieurs tentatives de retrouver son chemin, le randonneur est retombé à chaque fois sur la corniche. Il a même aperçu l’hélicoptère des gendarmes, mais n’a pas réussi à attirer leur attention.

Dimanche soir, en fouillant dans son sac, André Trégret a retrouvé une pomme qu’il croyait avoir mangée. «Cette pomme lui a peut-être redonné de l’énergie, car lundi il décide de repartir sur les sentiers», explique Camille. Finalement, dans la nuit, le retraité a rallié une hostellerie tenue par des frères dominicains.

Toujours selon France Bleu, la famille du randonneur miraculé, toujours hospitalisé à Aubagne, s’est décidée à lui offrir son premier téléphone portable.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала