Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L’achat de papier toilette à nouveau limité en Australie face au regain du coronavirus

S'abonner
Alors que des nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés à Melbourne, un système de rationnement du papier toilette a de nouveau été mis en place dans certains magasins australiens.

Face à une nouvelle fièvre d'achats consécutive au regain de cas de coronavirus à Melbourne, des supermarchés australiens ont de nouveau imposé des limites au nombre de rouleaux de papier toilette pouvant être achetés, rapporte l'AFP.

Dans un supermarché - Sputnik France
Il achète 5.000 rouleaux de papier toilette pour les revendre, mais la suite lui donne tort
«Arrêtez, c'est ridicule», a déclaré à ses compatriotes le Premier ministre Scott Morrison, en affirmant que les nouvelles contaminations ne menaçaient pas les bons résultats enregistrés par le pays dans la lutte contre le coronavirus.

Les autorités ont fait état de 30 nouveaux cas de Covid-19 au cours des 24 dernières heures à Melbourne. C'est le 10ème jour de suite que le nombre de cas progresse de plus de dix dans l'État de Victoria, alors que les autres États australiens n'en enregistrent aucun, ou moins de dix par jour, depuis de nombreuses semaines.

Craintes d'une deuxième vague 

Les chiffres demeurent limités au regard des flambées de contamination ailleurs dans le monde, mais ce regain de cas fait craindre à l'Australie une deuxième vague épidémique.

Apple - Sputnik France
Apple prévoit «des pénuries d’iPhone» à cause du coronavirus
Dans ce contexte, les chaînes de supermarchés Woolworths et Coles ont annoncé qu'elles réimposaient dans tout le pays des quotas quant au nombre de rouleaux de papier toilette et d'essuie-tout que les clients peuvent acheter face à une frénésie d'achats qui n'avait plus été observée depuis l'apparition de l'épidémie en mars.

De son côté, le principal conseiller de M.Morrison pour les affaires de santé, le docteur Brendan Murphy, a relativisé le risque d'une deuxième vague qui déferlerait dans tout le pays au départ de Melbourne. «Nous sommes prêts, nous pouvons répondre et nous sommes confiants», assure le médecin cité par l'AFP.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала