Les garde-côtes saoudiens affirment avoir tiré des coups de semonce contre des navires iraniens

Les garde-côtes saoudiens ont effectué des tirs de sommation après que des bâtiments iraniens ont refusé de s’arrêter, a appris l’agence de presse SPA d’un porte-parole des garde-côtes.

L’Arabie saoudite a forcé trois navires iraniens à sortir de ses eaux territoriales jeudi 25 juin, en tirant des coups de semonce, a annoncé samedi 27 juin un porte-parole des garde-côtes cité par l’agence de presse SPA.

Mohammad Jawad Zarif, ministre iranien des Affaires étrangères - Sputnik France
Téhéran accuse Pompeo de vouloir induire le monde «en erreur» au sujet des avions russes et chinois
D'après le porte-parole, les bâtiments refusaient de s’arrêter après être entrés dans les eaux saoudiennes malgré des avertissements répétés. Par conséquent, les autorités saoudiennes ont été obligées d'ordonner des tirs de sommation.

Le Royaume n’acceptera pas de violations de ses eaux territoriales, a ajouté le porte-parole.

L'Arabie saoudite a mis fin à ses relations diplomatiques avec l'Iran après l'attaque en 2016 de son ambassade à Téhéran, qui avait suivi l'exécution par le royaume saoudien du dignitaire Nimr al-Nimr pour «terrorisme», rappelle l’AFP.

L'escalade est montée d'un cran en 2019 lorsque Riyad et Washington ont accusé Téhéran d'être à l'origine des frappes aériennes contre des installations pétrolières majeures du géant pétrolier Saudi Aramco. Ces attaques avaient été revendiquées par les Houthis.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала