Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les premiers résultats des municipales tombent, vers un taux d'abstention record

© AFP 2021 JEFF PACHOUDPremier tour des municipales en France en 2020
Premier tour des municipales en France en 2020 - Sputnik France
S'abonner
Le Premier ministre Édouard Philippe a remporté les élections municipales au Havre avec 58,83% des voix face au député PCF Jean-Paul Lecoq, rapporte l'AFP.

Édouard Philippe a été élu ce dimanche 28 juin avec 58,83% des voix maire du Havre (Seine-Maritime), ville qu'il a dirigée de 2010 à 2017 avant d'être nommé à Matignon, rapporte l'AFP.

Le sort du Premier ministre, qui avait prévenu qu'en cas de victoire il resterait au gouvernement tant qu'Emmanuel Macron le jugerait utile, est désormais entre les mains du chef de l'État. Ils doivent s'entretenir en tête à tête lundi 29 juin au matin.

Pour sa part, le député RN Louis Aliot a affirmé à l'agence avoir remporté l'élection municipale à Perpignan face au maire sortant Jean-Marc Pujol. Il s'agit de la première victoire du Rassemblement national dans une ville de plus de 100.000 habitants depuis Toulon, conquise en 1995.

Le député RN du Pas-de-Calais Ludovic Pajot a remporté l'élection de Bruay-la-Buissière, commune de 22.000 habitants de l'ex-bassin minier, a annoncé Marine Le Pen à l'AFP.

Le président du MoDem François Bayrou a été réélu maire de Pau, avec selon l'estimation Ifop Fiducial 55,5% des voix.

Percée pour les Verts et socialistes

Bureau de vote, Paris, 15 mars 2020 - Sputnik France
Près d’un tiers des électeurs ignore que le second tour des municipales aura lieu le 28 juin
Martine Aubry, maire socialiste de Lille, a devancé «de 227 voix» son concurrent écologiste Stéphane Baly, a annoncé à l'AFP son entourage.

Le socialiste Mathieu Klein, 44 ans, a revendiqué sa victoire au soir du second tour des municipales dimanche à Nancy, devançant le radical sortant Laurent Hénart et devenant le premier maire de gauche de cette ville détenue depuis 73 ans par la droite modérée.

Le candidat écologiste Grégory Doucet l'emporterait à Lyon, marquant la fin de l'ère Gérard Collomb, selon deux sondages publiés dimanche, au soir du deuxième tour des élections municipales. L'écologiste Bruno Bernard, tête de liste d'une coalition réunissant EELV et les partis de gauche, a revendiqué dimanche sa victoire à la métropole de Lyon, véritable siège du pouvoir lyonnais, pour un doublé historique dans la ville dirigée depuis 2001 par Gérard Collomb. 

À Bordeaux, l'écologiste Pierre Hurmic devance d'une courte tête le maire sortant LR Nicolas Florian, soutenu par LREM, selon deux estimations. La candidate de l'union des forces de gauche et écologistes Michèle Rubirola l'emporterait à Marseille, avec 39,9% des voix selon un sondage Harris interactive.

Hidalgo reconduite à Paris

La maire sortante de Paris Anne Hidalgo s'est assurée une large victoire avec 50,2% des voix, loin devant Rachida Dati (32%) et Agnès Buzyn (16%), selon plusieurs estimations:

L'écologiste Jeanne Barseghian a devancé le candidat LREM Alain Fontanel, soutenu par la droite, à Strasbourg, selon une estimation Ipsos-Sopra Steria.

Premier tour des municipales en France en 2020 - Sputnik France
Rabatteurs, vol d’urne, intimidations et faux papiers: l’élection municipale dérape à Marseille
À Toulouse, le maire Jean-Luc Moudenc (LR-LREM) arrive en tête avec 51,6% des voix, devant la liste de gauche d'Antoine Maurice (48,4%), selon l'institut de sondage Ipsos Sopra Steria. La maire PS de Rennes Nathalie Appéré, qui avait fusionné sa liste avec celle des écologistes, a été facilement réélue avec 65,35% des voix, alors que la candidate LREM Carole Gandon arrive 2e avec 17,49%.

Le socialiste Mickaël Delafosse, soutenu par les écologistes et la France insoumise, devance le maire sortant DVG Philippe Saurel avec 12,5 points d'avance lors des municipales à Montpellier, d'après une estimation Ipsos-Sopra Steria.

La porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye, a fait part dimanche soir sur France 2 de la «déception» de la majorité, qui a enregistré des scores parfois «extrêmement décevants» en raison de ses «divisions» lors de ces municipales.

Une «grève civique» pour Mélenchon 

Dans le même temps, l'Élysée a annoncé que le Président Emmanuel Macron était «préoccupé par le faible taux de participation» aux élections. Jean-Luc Mélenchon a pour sa part évoqué une «grève civique» des Français, constatant un moment «dangereux».

Au total, plus de 157.000 candidats et 16,5 millions d'électeurs sont concernés par ce scrutin tenu plus de trois mois après le report du vote pour cause de Covid-19. Le taux d'abstention est estimé à 60% à 20h, selon une projection Elabe Berger-Levrault pour BFMTV et Le Parisien.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала