Six policiers du 93 interpellés dans le cadre d’une enquête pour séquestration

Des membres de la Compagnie de sécurisation et d'intervention (CSI) de Seine-Saint-Denis et six policiers, qui étaient visés par une enquête pour transport de faux en écriture publique et usage de stupéfiants, ainsi que pour vol et séquestration, ont été arrêtés ce lundi 29 juin à leur domicile, informe BFM TV.

Interpellés chez eux ce lundi 29 juin, six policiers faisaient l'objet d'une enquête pour vol, séquestration, transport et usage de stupéfiants ainsi que de faux en écriture publique, fait savoir BFM TV.

Rassemblement de soutien aux forces de l'ordre à l'appel de l'association des femmes de policiers à Paris, le 27 juin - Sputnik France
«En attaquant les policiers», c’est la République qu’on attaque: action de soutien aux forces de l'ordre à Paris

Ces membres de la Compagnie de sécurisation et d'intervention (CSI) de Seine-Saint-Denis ont été placés en garde à vue dans les locaux de l'IGPN.

L’enquête pour transport de stupéfiants et faux en écriture dont ils ont fait l’objet remonte à 2019, selon BFM TV qui se réfère à ses propres sources. C’est la crise sanitaire qui a repoussé les interpellations qui étaient prévues à l’origine au printemps.

Des sanctions considérées

Tandis que des poursuites pénales visent ces fonctionnaires, la préfecture n’exclut pas d’autres sanctions.

«Si des comportements fautifs étaient susceptibles de se confirmer, ils appelleraient des sanctions», a déclaré la Préfecture, citée par BFM TV.

En outre, selon la réflexion du préfet partagée par la chaîne d’informations, la réorganisation des unités de police de la CSI en question est considérée.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала