Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Blessée au visage par un chien errant, une fillette de 6 ans meurt au Maroc

S'abonner
Attaquée par un chien errant lors d’une visite familiale dans la ville de Boujniba au Maroc, une fillette de six ans est morte des suites de ses blessures au visage et au dos, informe Hespress Arabic. Un sit-in a été organisé par des habitants pour exiger l’intervention des autorités face l’ampleur du phénomène des chiens errants.

Une fillette de six ans est morte le 28 juin dans la ville de Boujniba, dans le nord-ouest du Maroc, des suites de ses blessures causées par un chien errant, rapporté le site Hespress Arabic. Des habitants de la ville ont organisé lundi 29 juin une manifestation devant la mairie pour dénoncer «le laxisme incompréhensible» des autorités face à la prolifération des chiens errants qui mettent de plus en plus en danger la vie des riverains.

Des chiens - Sputnik France
Des centaines de chiens risquent de mourir de faim au Maroc à cause du confinement, un appel aux dons lancé - photos
Le média indique que les faits ont eu lieu lors d’une visite familiale à Boujniba. En chien errant a attaqué la fillette, lui causant de graves blessures au visage et au dos. La victime a rendu s’est éteinte suite à la détérioration de son état de santé.

La société civile proteste

Excédés par la mort de la jeune fille, des habitants ont manifesté devant la mairie, sifflets à la bouche, pour demander aux autorités de mettre un terme à la hausse du nombre de chiens errants qui n’hésitent plus à attaquer les personnes.

Dans une déclaration à Hespress Arabic, Youssef Bendouzan, militant associatif qui a participé au sit-in, rappelle que «les habitants de la ville ont appelé à plusieurs reprises à mettre fin aux menaces que constituent les chiens errants qui sont présent partout». «Mais les oreilles des responsables chargés de ce problème sont restées étonnamment sourdes», s’étonne-t-il.

Le port commercial de Casabalnca - Sputnik France
Le Maroc dévoile ses premiers partenaires commerciaux en Europe
Soulignant que les habitants ont tenté à maintes reprises, via des correspondances, d’attirer l’attention des autorités sur le problème, M.Bendouzan précise que même «l'Autorité sanitaire de la municipalité de Boujniba est complètement absente depuis des années pour des raisons inconnues, malgré les besoins importants de la population en services sociaux et de santé qui relèvent de sa compétence».

Enfin, Youssef Bendouzan a appelé à réactiver en urgence l’Autorité sanitaire de la commune. Et de conclure que «si le conseil municipal n'est pas en mesure d’assumer pleinement son rôle envers les citoyens, alors tous ses membres devraient quitter leur fonction».

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала