Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

«Les colonisés d'Afrique niq*ent la France»: des statues dégradées à Marseille

S'abonner
Une dizaine de personnes ont tagué avec de la peinture rouge des statues commémoratives des anciennes colonies françaises d'Afrique et d'Asie mardi soir à Marseille, rapporte France Bleu. Après la dégradation des monuments au niveau des escaliers de la gare Saint-Charles, une femme a été placée en garde à vue.

Au cœur d'une polémique mémorielle provoquée par la vague antiraciste après la mort de George Floyd aux États-Unis fin mai, les monuments commémorant la colonisation sont régulièrement dégradés en France. Cette fois-ci, ce sont des statues des anciennes colonies françaises d'Afrique et d'Asie au pied des escaliers de la gare Saint-Charles à Marseille qui ont été taguées avec de la peinture rouge mardi 30 juin, relate France Bleu.

Deux inscriptions à caractère obscène, effacées depuis, ont été retrouvées: «Les colonisés d'Afrique niq*ent la France» sur la statue consacrée à l'Afrique et «Les colonisés d'Asie niq*ent la France» sur la plaque de la statue consacrée à l’Asie.

Le drapeau du Cameroun - Sputnik France
Sept fois décapitée, 20 fois renversée, la statue du général Leclerc a la vie dure au Cameroun - photos
Une femme interpellée

Parmi une dizaine de participants à cette dégradation, une femme âgée de 30 ans a été interpellée et placée en garde à vue, est-il indiqué. Elle a été filmée en train de mettre de la peinture sur les deux monuments. Les autres suspects ont fait l’objet d’un contrôle d’identité, mais ils pourraient être convoqués au fur et à mesure que l’enquête avance, fait savoir Actu17.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала