Édouard Philippe démissionne du gouvernement

© AP Photo / Ian LangsdonÉdouard Philippe
Édouard Philippe - Sputnik Afrique
L'Élysée a annoncé dans un communiqué que le Premier ministre avait remis sa démission, qu'Emmanuel Macron a acceptée.

Le Premier ministre a présenté sa démission vendredi, annonce l'Élysée.

«Édouard Philippe a remis ce jour la démission du gouvernement au Président de la République, qui l’a acceptée. Il assure, avec les membres du gouvernement, le traitement des affaires courantes jusqu’à la nomination du nouveau gouvernement», déclare la présidence dans un communiqué.

Un nouveau Premier ministre «sera nommé dans les prochaines heures», a ajouté l'Élysée.

Démission du gouvernement Philippe

Le gouvernement démissionnaire assurera le traitement des affaires courantes jusqu'à la nomination du nouveau gouvernement, un changement souhaité par Emmanuel Macron qui avait annoncé une «nouvelle équipe» pour suivre un «nouveau chemin» politique pour la dernière partie de son mandat.

Remaniement ministériel

Le vent d'un remaniement ministériel soufflait depuis un certain temps. D'après de nombreuses sources, M. Macron visait à remanier le gouvernement dans les jours suivant le second tour des municipales. Plusieurs ministres se sont prononcés sur leur volonté de garder leur poste.

Former Prime minister and candidate for the French left's presidential primaries ahead of the 2017 presidential election, Manuel Valls takes part in the second televised debate between the candidates in Paris - Sputnik Afrique
Valls ministre des Affaires étrangères? Une note secrète dévoilée par Marianne évoque un possible remaniement
Christophe Castaner a affirmé dans Le Parisien qu'il «souhaite rester ministre de l'Intérieur», avant d'ajouter qu'«aucun ministre n'est propriétaire de sa fonction. C'est une décision qui ne m'appartient pas».

Édouard Philippe, lui, a assuré auprès de Paris-Normandie qu’il respecterait le choix présidentiel «en toute loyauté». Si le chef de l'État pense «que je dois continuer ma mission à Matignon, j'assumerai mes responsabilités», a-t-il déclaré.

Quant à Franck Riester, ministre de la Culture, «lui, il va prendre une balle», a assuré au JDD un proche d’Emmanuel Macron. Sa gestion de la crise du coronavirus, qui a conduit à l'arrêt total du secteur de la culture, n'aurait pas convaincu le Président.

 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала