Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Visible à l’œil nu, cette comète s’approche progressivement de la Terre – photos

CC0 / pixabay / comète (image d'illustration)
comète (image d'illustration)  - Sputnik France
S'abonner
Comme en témoignent des photos publiées sur les réseaux sociaux, la comète Neowise découverte il y a quelques mois a été vue depuis plusieurs endroits de l’hémisphère Nord. Des astronomes russes assurent qu’il est toujours possible d’admirer le corps céleste à l’œil nu.

Déjà photographiée par le cosmonaute russe Ivan Vagner depuis la Station spatiale internationale (ISS), la comète C/2020 F3, Neowise, est passée le 3 juillet non loin du Soleil. Dans deux semaines, elle doit se rapprocher de la Terre pour atteindre la distance minimale.

​Pendant ce temps, des habitants de l’hémisphère Nord ont une occasion unique d’observer la comète à l’œil nu avant l’aube. En effet, des internautes ont publié plusieurs photos montrant le corps céleste, parmi lesquelles certaines ont été prises en France, mais aussi en Russie, notamment à Moscou.

​Comment la trouver dans le ciel?

Les spécialistes du planétarium de Moscou expliquent que jusqu'au 13 juillet, la comète se trouvera dans la constellation du Cocher, puis se déplacera dans celle du Lynx. Et vers le 17 juillet, elle se rendra à la Grande Ourse.

Une comète (image d'illustration) - Sputnik France
Un astronaute photographie la plus brillante comète en sept ans observée depuis l’ISS

«Pendant sa période de visibilité, il faut chercher la comète au-dessus de l'horizon, dans la partie nord du ciel. Actuellement, elle est visible tôt le matin. Malheureusement, il n'y a pas d'étoiles brillantes sur le chemin de la comète. Ainsi, il faut la rechercher grâce sa position par rapport à la Capella [l'étoile la plus brillante la constellation du Cocher, ndlr] et la Grande Ourse», indique le service de presse.

Les astronomes affirment qu'il sera possible d’observer la comète à l'aide de n'importe quel appareil optique, et même à l’œil nu.

«Si vous avez une vue perçante, alors essayez de la trouver à l'œil nu. Le principal obstacle pour de telles observations est le ciel crépusculaire. Par conséquent, plus vous vous déplacerez vers le nord, plus il sera difficile de la voir à cause des nuits plus claires. Aux latitudes nord, il sera extrêmement difficile de la trouver en raison de sa position basse au-dessus de l'horizon et des nuits blanches», prévient le planétarium.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала