La France «déplore» la conversion en mosquée du musée de l'ex-basilique Sainte-Sophie

© Sputnik . Iouri Kaver / Aller dans la banque de photosBasilique Sainte-Sophie d'Istanbul
Basilique Sainte-Sophie d'Istanbul - Sputnik Afrique
Le gouvernement français «déplore» la décision des autorités turques de transformer l'ex-basilique Sainte-Sophie d'Istanbul de musée en mosquée, a déclaré vendredi le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian.

«La France déplore la décision du Conseil d'État turc de modifier le statut de musée de Sainte-Sophie et le décret du Président Erdogan la plaçant sous l'autorité de la direction des affaires religieuses. Ces décisions remettent en cause l'un des actes les plus symboliques de la Turquie moderne et laïque», a déclaré le ministre, selon un communiqué.

«L'intégrité de ce joyau religieux, architectural et historique, symbole de la liberté de religion, de tolérance et de diversité, inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO, doit être préservé», a ajouté le ministre.

La basilique Sainte-Sophie - Sputnik Afrique
À la conquête de Sainte-Sophie: le bras d’honneur d’Erdogan à l’histoire européenne
Cette déclaration vient s'ajouter aux diverses condamnations ou regrets exprimés dans le monde après la décision de Recep Tayyip Erdogan, conforté par une décision de la justice administrative, de transformer en mosquée ce monument mondialement connu et inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco, selon l’AFP.

Basiliqe byzantine pendant près de neuf siècles, le monument avait été transformé en mosqué après l'invasion Ottomane de Constantinople en 1453, jusqu'à ce que le premier Président de la République turque, l'emblématique Mustafa Kemal, le transforme en musée en 1934, soucieux de «l'offrir à l'humanité».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала