Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le masque sera obligatoire dans les lieux publics clos dès «la semaine prochaine», annonce Jean Castex

© Photo Pixabay / 15734951Masque de protection (image d'illustration)
Masque de protection (image d'illustration) - Sputnik France
S'abonner
Initialement fixé au 1er août, le port du masque sera finalement obligatoire dans les lieux publics clos à partir de la «semaine prochaine», a annoncé Jean Castex au Sénat. Pour lui, il s’agissait d’une échéance «tardive».

Le décret rendant obligatoire le port du masques dans les lieux clos recevant du public entrera «en vigueur la semaine prochaine», a annoncé le Premier ministre Jean Castex au Sénat.

Une rue de Paris pendant le confinement sanitaire  - Sputnik France
Macron souhaite rendre obligatoire le port du masque dans les lieux clos
«Nous envisagions la mise en vigueur de [cette disposition] le 1er août parce qu'encore une fois, nous agissons dans une logique préventive et pas sous l'empire de l'urgence», a-t-il affirmé lors de sa déclaration de politique générale au Sénat.

«J'ai entendu et compris que cette échéance apparaissait tardive ou suscitait quelques interrogations, le décret entrera donc en vigueur la semaine prochaine», a annoncé le Premier ministre.

Le délai de 15 jours abandonné

En prenant en compte les signes de retour de l’épidémie, le Président français s’est prononcé le 14 juillet pour le port du masque dans les lieux publics clos à partir du 1er août. En répondant à des questions posées par plusieurs scientifiques et politiques pour expliquer le délai de 15 jours, le ministre de la Santé, Olivier Véran, avait évoqué un travail de logistique.

Cette mesure concernera les commerces, les restaurants, les musées, les administrations, les cinémas, les hôpitaux et les lieux de culte. Il ne sera possible d'enlever le masque que chez soi et en plein-air.

En revenant sur les «signaux faibles de reprise épidémique» sur le plateau de France Inter ce 16 juillet, Olivier Véran a cité plusieurs indicateurs tels que les «reprises d’appels à SOS médecins, au SAMU, le nombre d’admissions à l’hôpital». Le ministre a appelé les Français à la vigilance face à ces signes.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала