La base lunaire russe sera construite par des robots, assure le constructeur de Fedor

© Sputnik . Alexandre OvcharovRobot Fedor
Robot Fedor - Sputnik France
Si l’humain joue encore un rôle important dans la Station spatiale internationale, les missions lunaires pourraient être davantage effectuées par des robots, a indiqué le directeur de l’entreprise russe Android Technics, laquelle est déjà à l’origine de Fedor.

La robotique spatiale sera largement utilisée dans la construction et la maintenance de la base lunaire russe, a assuré Evgueni Doudorov, directeur exécutif de la société Android Technics. Cette entreprise russe a fabriqué le robot humanoïde Fedor, qui a effectué une mission sur la Station spatiale internationale (ISS) en 2019.

«Si à bord de l’ISS les cosmonautes complètent toutes les tâches, il est plus justifié d’utiliser des robots sur la Lune», a-t-il expliqué. Selon lui, un homme ne peut y travailler qu’une semaine ou deux et il faudra donc des robots au sein de l’infrastructure entre les missions habitées vers le satellite terrestre.

Lune - Sputnik France
Trump souhaite repartir à la conquête de la Lune pour ses ressources, la Russie réagit

«Ils vont construire des habitations et faire d’autres travaux», a-t-il poursuivi, précisant que plusieurs types de robots pourraient être exploités.

Certains doivent être anthropomorphes, comme Fedor, d’autres se déplaceront «sur roue» et d’autres encore seront destinés à des manipulations bien précises. «Leur processus de travail doit être autant automatisé que possible», a-t-il conclu.

Les missions lunaires russes

La Russie prévoit les lancements des missions Luna 26 et Luna 27 respectivement en 2024 et 2025. Leur objectif sera de trouver un emplacement optimal pour y établir une base. L’alunissage du premier cosmonaute est prévue pour 2030.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала