Le Liban s’est-il tiré une balle dans le pied en critiquant Paris?

© Sputnik . Mikhail AlaeddinBeyrouth, Liban
Beyrouth, Liban - Sputnik France
Sous tension, le gouvernement libanais peut-il perdre le puissant soutien de la France? Le Premier ministre libanais a répondu aux impatiences du chef de la diplomatie française, qui était récemment en visite à Beyrouth. Si dans un premier temps, Hassan Diab a critiqué Jean-Yves Le Drian, il a dû rapidement faire machine arrière. Analyse.

Est-ce une crise de trop pour le Liban d’Hassan Diab? Après que Jean-Yves Le Drian, ministre des Affaires étrangères, ait enjoint les autorités politiques libanaises à réformer plus énergiquement leur pays, le Premier ministre Hassan Diab a fait entendre son mécontentement, sa déception et ses doutes quant au soutien de la France.

Une réaction inappropriée, puisqu’après avoir accumulé les critiques de ses opposants, Hassan Diab a fait machine arrière. Pas sûr cependant que cela puisse convaincre Paris, qui ne cesse depuis des années de renflouer le système libanais en faillite. Mais comment en est-on arrivé là?

Réponses dans ce nouveau Désalliances en bref.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала