Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le Su-57 protégera son pilote contre les effets d'une explosion nucléaire

© Sputnik . Vladimir Astapkovich / Aller dans la banque de photosUn Su-57 lors du salon MAKS-2019
Un Su-57 lors du salon MAKS-2019 - Sputnik France
S'abonner
Les vitres de l'avion de chasse Su-57 seront capables de protéger le pilote du rayonnement électromagnétique, ultraviolet et infrarouge, ainsi que de la lumière émise par une explosion nucléaire, selon ses concepteurs. De nouveaux matériaux assurent en outre une invisibilité radar du cockpit.

Le vitrage du chasseur russe de cinquième génération Su-57 peut protéger le pilote de la lumière d'une explosion nucléaire, ainsi que de divers types de rayonnement, a déclaré Andreï Silkine, directeur général de l'usine Technologuia.

Il «protège l'équipage des effets du rayonnement électromagnétique, ultraviolet et infrarouge, ainsi que des effets du rayonnement lumineux d'une explosion nucléaire», a-t-il déclaré aux journalistes.

Le chasseur polyvalent russe de 5e génération Sukhoi Su-57 au salon MAKS 2019 - Sputnik France
Ce chasseur qualifié par un magazine français de «dernier bijou» de l’aviation russe - vidéo
Globalement, «la résistance au choc du vitrage a doublé avec une diminution par deux de son poids». Dans le même temps, l'invisibilité radar du cockpit est assurée par de nouveaux matériaux.

Les concepteurs sont parvenus à cela grâce à l'utilisation de la technologie de moulage de vitrages d'avion à partir de feuilles de polycarbonate monolithique. En outre, des recouvrements multifonctionnels à base d'or et d'alliage indium-étain ont été pulvérisés sur les verres, a ajouté M.Silkine.

3.500 vols

La délégation algérienne à Maks a visité deux fois le Su-57 - Sputnik France
«L’armée algérienne pourrait envisager sérieusement l’option de l’acquisition d’avions furtifs», selon un ex-colonel
Le premier vol du Su-57 s'est déroulé en 2010. Le chasseur est destiné à détruire des cibles aériennes, terrestres et maritimes. L'avion est doté d'un armement installé dans des compartiments internes du fuselage, ainsi que d'équipements de bord innovants. En 2018, quatre Su-57 ont été déployés et testés sur la base militaire de Hmeimim, au sud-est de la ville syrienne de Lattaquié.

La dernière phase des essais a été entamée en mai 2020, l'avion ayant effectué déjà 3.500 vols, selon le vice-Premier ministre russe Youri Borissov.

76 avions de ce type doivent être fournis à l'armée de l'air pour équiper trois escadrons. Les livraisons devraient démarrer en 2020, avait précisé le directeur de Rostech Sergueï Tchemezov.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала