Le gouvernement libanais ordonne l’assignation à résidence de l’administration du port de Beyrouth

CC0 / Yoniw / BeirutnorthPort de Beyrouth
Port de Beyrouth - Sputnik France
Les autorités libanaises ont ordonné l’assignation à résidence de l’administration du port de Beyrouth jusqu'à que soient établis les coupables de l'explosion meurtrière ayant endommagé la moitié de la ville, indique la chaîne libanaise LBC.

Toute l'administration du port de Beyrouth devra être assignée à résidence, alors que les autorités s'efforcent de déterminer les coupables des explosions ayant secoué la capitale mardi 4 août. Le gouvernement a pris cette décision lors d'une réunion d'urgence du cabinet, fait savoir la chaîne LBC. Sa mise en œuvre a été confiée à l'armée.

Il est interdit aux fonctionnaires de quitter leur domicile. Ils ne pourront pas non plus s'acquitter de leurs fonctions avant la fin de l'enquête.

Selon la chaîne, les enquêteurs passent au crible les actions des hauts responsables du port tant actuels qu'anciens, chargés du stockage des matières dangereuses.

État d'urgence

Le cabinet des ministres a approuvé toutes les recommandations proposées par le Conseil de défense, y compris la mise en place d'un état d'urgence de deux semaines dans la capitale. Les conclusions de l'enquête approfondie sur les circonstances du drame doivent être présentées d'ici cinq jours au maximum.

Des voitures endommagées par l'explosion à Beyrouth - Sputnik France
Beyrouth: «c’est plus fort que la guerre quand on regarde les dégâts»
Selon les dernières informations, les explosions dans le port de Beyrouth ont fait au moins 108 morts et plus de 4.000 blessés. Près de la moitié de Beyrouth est détruite ou endommagée et quelque 300.000 personnes se sont retrouvées sans domicile, a indiqué le gouverneur de Beyrouth.

Le Premier ministre Hassan Diab a dénoncé le fait qu'environ 2.750 tonnes de nitrate d'ammonium, engrais chimique et également composant d'explosifs, étaient stockées «sans mesures de précaution» dans l'entrepôt du port de Beyrouth qui a explosé. Les dommages causés sont estimés à plus de trois milliards de dollars, selon le gouverneur de la capitale.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала