Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La plus grande économie du monde a subi le coup le plus fort de l'histoire

© Sputnik . Stanislav Saveliev / Aller dans la banque de photosDrapeau des Etats-unis
Drapeau des Etats-unis - Sputnik France
S'abonner
Les États-Unis font face à un choc économique historique. Bien que son économie ait toujours été en mesure de se redresser rapidement, cette fois-ci le pays sera confronté à la crise la plus prolongée de l'histoire, selon le média danois Berlingske.

Le coronavirus a porté un coup sévère aux États-Unis, relate le quotidien danois Berlingske, prédisant que la première économie mondiale fera face à la crise la plus prolongée de l'histoire.

Au deuxième trimestre, les États-Unis ont connu la plus forte récession de l'après-guerre. L'économie a plongé de 32,9 % sur cette période en rythme annualisé, selon la première estimation publiée par l'office statistique américain. Il s’agit d’une chute de 9,5 % de l'activité par rapport au premier trimestre, qui avait déjà enregistré un premier recul avec l'épidémie de coronavirus.

Pandémie du Covid-19 en Afrique du Sud  - Sputnik France
La reprise de l’économie africaine menacée par la pandémie
Le déclin de l'activité économique et le taux de chômage le plus élevé depuis les années 1930 ont fait baisser les recettes fiscales tandis que les dépenses publiques ont augmenté. La consommation et les investissements dans les entreprises et le logement ont baissé, tandis que le nombre de nouvelles demandes d'allocations chômage a recommencé à augmenter, souligne le média.

Personne, hormis la Maison-Blanche, ne croit en un redressement économique rapide, écrit le journal. Le chef de la Réserve fédérale Jerome Powell a déclaré que le «développement de l'économie dépendra largement de la propagation du virus».

Cependant, le nombre de décès dus au Covid-19 reste à nouveau supérieur à 1.000 personnes chaque jour.

Bourses en attente

Les bourses européennes sont dans le rouge ce jeudi matin après une nouvelle série de résultats d’entreprises et les annonces pessimistes de la Banque d’Angleterre dans un climat prudent face aux incertitudes sur le plan de relance américain visant à lutter contre les conséquences du Covid-19.

Ce mardi 4 août, les républicains et démocrates américains poursuivaient leurs discussions pour trouver un accord sur une nouvelle aide pour les millions d'Américains au chômage à cause du Covid-19, mais aussi pour les entreprises en difficulté et les collectivités locales.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала