Jugée «trop dénudée», une femme refoulée d’un supermarché du Var à cause de son décolleté – photo

Venue pour acheter des couches pour son bébé, une femme s’est vue refuser l’entrée d’une enseigne Géant Casino dans le Var pour son décolleté, jugé trop provocant.

«Marion, qui assume pleinement sa féminité, dénonce l'humiliation que lui ont faite subir un agent de sécurité et sa responsable», raconte Var-Matin, se référant à une jeune femme de Six-Fours-les-Plages qui s’est vue refuser l’entrée d’un supermarché en raison de son décolleté.

Les faits ont eu lieu le 31 juillet. Accompagnée de sa belle-mère, elle est allée acheter des couches pour son bébé dans un magasin mais un agent de sécurité lui a refusé l’entrée, lui expliquant qu’elle était «trop dénudée» en raison d’un décolleté.

«J’étais habillée correctement! J’avais passé vite fait une jupe en coton et un bustier, avec juste un petit trou, a-t-elle expliqué au quotidien. «Ils m’ont fait passer pour une moins que rien, devant tout le monde! J’avais beau me défendre, ils ne voulaient rien entendre!»

La responsable du magasin a pris la défense de l’agent de sécurité. La jeune femme s’est plainte et Géant Casino s’est «confondu en excuses». L’enseigne lui a proposé un bon d’achat qu’elle a refusé.

Trois jours plus tard, la femme a décidé de porter plainte officiellement au commissariat. Un policier a contacté le magasin où la directrice lui a expliqué avoir «passé des consignes à son agent de sécurité pour interdire l’entrée aux personnes ayant des tenues incorrectes ou provocantes», car l'été, les clients ont tendance à entrer «en maillot de bain ou relativement dévêtus».

https://twitter.com/geant_casino/status/1291320690839367680

#JeKiffeMonDecollete

Depuis que sa mésaventure a été rendue publique, le hashtag #JeKiffeMonDecollete est devenue la top tendance de Twitter en France. Plusieurs femmes ont soutenu Marion, postant les photos de leur décolleté.

Un incident similaire dans un Leclerc

Une autre femme a partagé une situation semblable sur TikTok. Venue dans un Leclerc, elle a été refoulée en raison d’une tenue sportive jugée provocante. Sur la vidéo, elle a montré ses vêtements, une brassière qui s’arrête au-dessus du ventre et un pantalon legging moulant.

«Je suis choquée, outrée, j’ai envie de tout casser. Une tenue de sport et brassière est jugée provocante», s’est-elle indignée en commentaire, sans préciser où les faits se sont passés.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала