Conférence de soutien au Liban: les participants se sont engagés sur une aide de 250 millions d'euros

© AFP 2022 PHIL NIJHUISVisioconférence de soutien au Liban, le 9 août 2020
Visioconférence de soutien au Liban, le 9 août 2020 - Sputnik France
Plus de 250 millions d'euros, dont 30 de la part de la France, constitueront l'aide d'urgence au Liban, annonce l'Élysée à l’issue de la visioconférence organisée ce 9 août à l’initiative du Président français et de l’Onu. Coordonnée par cette dernière, l’assistance devra être «fournie directement à la population libanaise».

L'aide d'urgence collectée dimanche au cours d'une visioconférence coorganisée par la France et l'Onu pour le Liban après l'explosion qui a dévasté Beyrouth s'élève à un peu plus de 250 millions d'euros, rapporte l'AFP, citant l'Élysée.

Le montant total de «l'aide d'urgence engagée ou mobilisable à brève échéance» est de 252,7 millions d'euros, dont 30 millions d'euros de la part de la France, est-il précisé.

60 millions d'euros de l'UE

Beyrouth après l'explosion du 4 août 2020 - Sputnik France
L’Allemagne allouera 10 millions d’euros d’aide à Beyrouth mais demande des réformes
L'AFP rapporte que l'Union européenne s'est engagée à hauteur de 60 millions d'euros afin de répondre aux «besoins les plus pressants». Les pays du Golfe ont également ouvert leur portefeuille, à l'image du Qatar qui a promis 50 millions de dollars.

«Les participants ont convenu que leur assistance devrait [...] être bien coordonnée, sous l'égide des Nations unies, et fournie directement à la population libanaise, avec le maximum d'efficacité et de transparence», détaille la déclaration diffusée à l'issue de la réunion et reprise par l'AFP.

Explosions dévastatrices

Une explosion, suivie d'une seconde, s'est produite le 4 août dans un entrepôt du port de Beyrouth où était stocké le nitrate d'ammonium en question. D’après les derniers chiffres, au moins 158 personnes ont été tuées et 6.000 blessées, plusieurs dizaines sont encore portées disparues. Des centaines de milliers sont désormais sans abri, la moitié de la ville ayant été détruite ou endommagée.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала