Les «fenêtres à vin» utilisées pendant la peste de nouveau à la mode à Florence - images

Quatre siècles après la dernière grande épidémie de peste dans la ville, les «fenêtres à vin» ont repris du service à Florence. Alors que sévit la pandémie de Covid-19, cette ancienne tradition de fournir les boissons sans contact semble retrouver son utilité.

Dans la cité toscane, les «fenêtres à vin» sont de nouveau à la mode quatre siècles après leur inauguration. C’est pendant la peste au XVIIe siècle que ces fenêtres se sont répandues car elles permettaient de vendre du vin sans contact physique.

Après l’épidémie de peste, la tradition de ces «buchette del vino» a été oubliée. Certaines des fenêtres ont été détruites pendant les inondations de 1966. Cependant, le coronavirus a bouleversé l’ordre des choses.

«Pendant les mois de confinement, certains propriétaires de "buchette" ont utilisé ces fenêtres pour servir des verres de vin, des tasses de café, voire des sandwichs ou des glaces», explique sur son site l’association Buchette del vino, qui protège cette ancienne tradition florentine.

Actuellement, quelque 150 fenêtres à vin sont en service dans l’ancienne ville des Médicis.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала