Touristes français tués au Niger: un «scénario d’attaque terroriste», selon un expert

© AP Photo / Jerome DelayVéhicules militaires à la frontière du Niger
Véhicules militaires à la frontière du Niger - Sputnik France
L’attaque ayant coûté la vie à six touristes français au Niger fait penser à un scénario terroriste, a affirmé le général Jérôme Pellistrandi sur CNews. Un groupe en moto a attendu leur passage avant d’ouvrir le feu.

Le modus operandi de l'assassinat de six Français et deux Nigériens ce dimanche 9 août au Niger peut laisser penser à une attaque terroriste, a expliqué le général Jérôme Pellistrandi sur le plateau de CNews. Pour le militaire, les modalités de l’attaque ne laissent que peu de doutes sur leurs auteurs véritables.

«Globalement, on a trois types d’actions violentes: le braconnage, le banditisme, mais là le mode d’action se rapproche de celui des groupes armés terroristes. C’est-à-dire des attaques très rapides, en moto, très déterminées. […] On est plutôt dans un scénario d’attaque terroriste, qui va certainement être confirmé dans les heures à venir», a affirmé le haut gradé sur CNews.

Le spécialiste a précisé que les autorités françaises et nigériennes travaillaient de concert pour retrouver la piste des criminels.

Un commando à moto

L’attaque s’est produite dans la zone de Kouré, au Niger, connue pour abriter les derniers troupeaux de girafes d’Afrique de l’Ouest, rapporte l’AFP, se référant aux autorités locales.

Un smartphone et un ordinateur - Sputnik France
Au Niger, l’État serre la vis électronique au nom de la lutte antiterroriste

Des hommes armés à moto ont attendu l’arrivée des six touristes accompagnés de leur guide et de leur chauffeur, avant de vider leur chargeur sur les victimes. Une femme qui était parvenue à s’enfuir a été rattrapée puis égorgée.

Cette région du Niger avait connu un regain d’intérêt de la part des touristes il y a une vingtaine d’années, avec la découverte d’un petit troupeau de girafes peralta, une espèce disparue sur le reste de la planète. Aucune attaque n’y avait visé de touristes occidentaux depuis, précise l’AFP.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала