Les manifestants délogés du centre de Minsk, des affrontements se poursuivent

© Sputnik . Victor Tolochko  / Aller dans la banque de photosÉmeutes du 9 août à Minsk
Émeutes du 9 août à Minsk  - Sputnik France
Alors que des affrontements entre les forces de l’ordre et les manifestants se poursuivent, les protestataires ont été délogés du centre-ville, selon notre correspondant à Minsk. Dans d’autres villes du pays, des manifestations se tiennent également.

Les forces de l’ordre ont complètement délogé les sympathisants de l’opposition biélorusse du centre de Minsk où la circulation est bloquée, rapporte le correspondant de Sputnik sur place.

Les affrontements entre manifestants et forces antiémeute se poursuivent ailleurs, notamment près de la place Pouchkine. La police a recours à des grenades assourdissantes.

Actuellement, le centre-ville, notamment les avenues des Vainqueurs et de l’Indépendance, sont vides. Quelques passants, dont des partisans de l’opposition, sont rarement observés. Les stations voisines de métro ont été fermées et la circulation des véhicules arrêtée.

Des policiers sont présents sur les lieux.

Émeutes en Biélorussie

Suite à la tenue de la présidentielle, des émeutes nocturnes ont éclaté dimanche soir dans plusieurs villes de Biélorussie.

Dans le centre de la capitale, Minsk, les protestataires ont érigé des barricades. Pour déloger les manifestants, la police a eu recours à du gaz lacrymogène, à des canons à eau et à des grenades assourdissantes. Les heurts ont fait des blessés et plusieurs personnes ont dû être hospitalisées.

Émeutes à Minsk  - Sputnik France
La Tchéquie derrière les manifestations en Biélorussie? Prague rejette en bloc les accusations de Loukachenko
Ce lundi soir, les manifestations et les interpellations ont repris. D’après nos correspondants sur place, des balles en caoutchouc et des grenades assourdissantes ont été utilisées à Minsk.

L’opposition conteste les résultats du vote

Selon les chiffres de la Commission électorale centrale, à l’issue du vote, Loukachenko est crédité de 81,35% des voix, ce que conteste la candidate Svetlana Tikhanovskaïa qui a recueilli d’après les estimations officielles 8% des suffrages. Dans le QG de cette dernière, on refuse de reconnaître les résultats officiels et souligne que, d’après ceux recueillis dans les bureaux de vote à travers la République, Tikhanovskaïa remporte la course avec quelque 70 à 80% des bulletins.

Alors que des affrontements entre les forces de l’ordre et les manifestants se poursuivent, les protestataires ont été délogés du centre-ville, selon notre correspondant à Minsk. Dans d’autres villes du pays, des manifestations se tiennent également.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала