«Noces ensanglantées»: dix cochons abattus clandestinement pour un mariage en Seine-Saint-Denis - photo

Dix cochons ont été tués en toute illégalité à l’occasion d’un mariage dans un pavillon de Livry-Gargan (Seine-Saint-Denis), a annoncé la fondation 30 millions d’amis en qualifiant l’événement de «noces ensanglantées». Cinq animaux ont été sauvés.

Au cours d’un abattage clandestin, dix cochons ont péri le 7 août pour servir de nourriture lors d’un mariage à Livry-Gargan (Seine-Saint-Denis), a averti la fondation 30 millions d’amis sur son site.

Cinq cochons sauvés

Alertés par le voisinage qui avait entendu les hurlements des animaux, les policiers sont arrivés. Selon Arnauld Lhomme, de la fondation 30 millions d’amis, les cochons ont été tués «au mépris de toute règle sanitaire et de bien-être animal».  

«Pour célébrer leurs noces, des époux et leurs proches ont organisé – en toute clandestinité – l’abattage des animaux dont la viande devait être servie aux convives», explique 30 millions d’amis en qualifiant l’événement de «noces ensanglantées».

Cinq cochons ont été sauvés. Ils attendent désormais un lieu d’accueil définitif.

Plainte pour «abattage clandestin» et «actes de cruauté»

M.Lhomme a également annoncé avoir porté plainte pour «abattage clandestin» et «actes de cruauté». À côté des animaux se trouvaient des bacs remplis de sang, des crochets et même un marteau.

Deuxième abattage clandestin

D’après la fondation, c'est la deuxième fois en une semaine qu'un abattage clandestin est signalé en Seine-Saint-Denis.

Auparavant, un cochon avait été abattu pour une fête d’anniversaire.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала