Paris salue la décision de «suspendre l'annexion des territoires palestiniens» suite à l'accord israélo-émirati

© REUTERS / Baz RatnerLa colonie israélienne de Maale Edumim, située en Cisjordanie
La colonie israélienne de Maale Edumim, située en Cisjordanie - Sputnik France
Le Quai d'Orsay a salué la décision de «suspendre l'annexion des territoires palestiniens» dans le cadre de l'accord conclu entre Israël et les Émirats arabes unis.

La France s'est félicitée jeudi 13 août de l'accord de normalisation des relations entre Israël et les Émirats arabes unis, à la suite duquel l'annexion des pans de territoire en Cisjordanie sera reportée.

«La décision, prise dans ce cadre par les autorités israéliennes, de suspendre l'annexion de territoires palestiniens est une étape positive, qui doit devenir une mesure définitive», a déclaré le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian dans un communiqué.

«L'état d'esprit nouveau dont témoignent ces annonces doit désormais permettre la reprise des négociations entre Israéliens et Palestiniens en vue de l'établissement de deux États dans le cadre du droit international et des paramètres agréés, qui est la seule option pour permettre une paix juste et durable dans la région», a-t-il ajouté.

«Trahison», selon la Palestine

Israël et les Émirats arabes unis ont signé sous l'égide des États-Unis un «accord de paix historique», a annoncé Donald Trump qui a qualifié le document de «percée spectaculaire».

L'Autorité palestinienne a dénoncé l'accord conclu entre Israël et les Émirats arabes unis comme une «trahison» et exige qu'il soit retiré. Par la suite, la Palestine a rappelé son ambassadeur à Abou Dhabi.

Selon son haut conseiller Jared Kushner, il y a de bonnes chances pour un autre pays de conclure un accord de paix avec Israël dans les jours à venir.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала