À Tarbes, 50 gendarmes testés positifs au coronavirus

Un important foyer épidémique de Covid-19 a été détecté au sein de l'escadron de gendarmerie mobile de Tarbes, a annoncé la préfecture les Hautes-Pyrénées. Cinquante gendarmes ont été testés positifs et l’un d’entre eux a été hospitalisé.

Cinquante gendarmes de l’Escadron de gendarmerie mobile (EGM 35-6) de Tarbes, qui revenaient d'une mission en Polynésie française, ont été testés positifs au Covid-19, a annoncé jeudi 13 août la préfecture des Hautes-Pyrénées.

«Le 11 août, un dépistage des 82 militaires de l’EGM a été réalisé sur site par le service de santé des armées avec le concours d’une équipe mobile du service d’incendie et de secours des Hautes-Pyrénées (SDIS 65). Les résultats parvenus le 12 août indiquent 50 cas positifs. Une personne est hospitalisée», a indiqué la préfecture dans un communiqué.

Déconfinement en France, à Paris - Sputnik France
Augmentation de plus en plus forte du nombre journalier de cas de Covid-19 en France
Les tests ont été réalisés quatre jours après le retour de 72 d’entre eux de Polynésie.

Confinés depuis le 10 août

Les militaires et leurs familles ont été confinés le 10 août, lorsque certains d’entre eux ont commencé à manifester des symptômes du Covid-19.

Les gendarmes testés positifs resteront confinés jusqu'au 25 août. Leurs familles seront testées à partir du 17 août, d’après le communiqué.

Le service de santé des armées a identifié 105 personnes «à risque», principalement des membres de famille des militaires, qui ont été invitées à se confiner et à se faire tester, selon la préfecture.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала