La Biélorussie envoie la chasse surveiller ses frontières

© Sputnik / Viktor Tolochko / Aller dans la banque de photosDes Yak-130 et un An-26 participent à une parade militaire à Minsk, archives
Des Yak-130 et un An-26 participent à une parade militaire à Minsk, archives - Sputnik France
Des chasseurs ont été envoyés surveiller les frontières de l’État biélorusse dans le cadre de l’entraînement au combat. En outre, des exercices des divisions antiaériennes sont également prévus. Dimanche, le ministère de la Défense avait annoncé la tenue de plusieurs exercices dans l’ouest du pays.

Le ministère biélorusse de la Défense a annoncé que la chasse patrouille la frontière étatique. Des appareils An-26, Yak-130 et Su-30SM effectueront des vols dans le cadre de l’entraînement au combat. Les pilotes accompliront des actions conjointes par binômes aériens.

Vladimir Poutine et Emmanuel Macron à Osaka  - Sputnik France
Poutine et Macron se sont entretenus par téléphone au sujet de la Biélorussie et de la Libye
En outre, des divisions antiaériennes s’apprêtent à effectuer des tirs de systèmes Tunguska et 9K38 Igla, a-t-il été indiqué.

Pour rappel, la Défense biélorusse avait annoncé dimanche la tenue d’exercices militaires près de la frontière ouest du pays.

Bruit des «chenilles» de l'Otan

Prenant la parole lors d’un meeting de soutien tenu dimanche à Minsk, le Président Alexandre Loukachenko a déclaré que les troupes de l’Otan «claquaient des chenilles» près de la frontière ouest du pays. Auparavant, il avait fait part de ses préoccupations au sujet de l’augmentation de la composante armée en Pologne et en Lituanie, pays frontaliers de la Biélorussie qui accueillent des exercices de l’Otan.

Oana Lungescu, porte-parole de l’Alliance atlantique, avait alors déclaré que la présence de l’Otan en Europe de l’est était purement défensive et ne représentait aucune menace.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала