La mairie de Paris alerte sur «un immense cluster en préparation» après la liesse des supporters du PSG

© AFP 2022 GEOFFROY VAN DER HASSELTScène de liesse à Paris après la qualification du PSG pour la finale de la Ligue des champions, le 18 août
Scène de liesse à Paris après la qualification du PSG pour la finale de la Ligue des champions, le 18 août - Sputnik Afrique
L’adjointe d’Anne Hidalgo en charge de la Santé alerte sur «un immense cluster en préparation» après que des supporters ont afflué dans les rues de Paris suite à la victoire du PSG face au RB Leipzig. Soulignant les efforts déployés pour enrayer l’épidémie, Anne Souyris a dénoncé sur BFM TV le manque d’«anticipation» de la préfecture de police.

Commentant les scènes de liesse sur les Champs-Élysées après la qualification du PSG pour la finale de la Ligue des champions, l’adjointe de la maire de Paris Anne Hidalgo en charge de la Santé publique, Anne Souyris, a mis en garde contre «un immense cluster en préparation».

Des supporters français, image d'illustration - Sputnik Afrique
Le PSG en finale de la Ligue des champions: quelques tensions en marge des scènes de liesse à Paris - vidéo
Alors que la transmission du Covid-19 s’accentue ces dernières semaines sur le territoire national, notamment en région parisienne, de nombreux supporters du PSG ont afflué sur la célèbre avenue dans la nuit du 18 au 19 août pour célébrer la victoire de leur équipe, sans masque et sans respecter les gestes barrières.

Sur le plateau de BFM TV, Anne Souyris a dénoncé le manque «d’anticipation» de la part de la préfecture de police qui n’a pas encadré ces rassemblements festifs:

«Ce n’était pas quand même difficile de prévoir qu’il y aurait des supporters». Selon elle, les forces de l’ordre auraient dû «faire de la prévention» en rappelant l’interdiction des rassemblements de plus de 10 personnes qui ne garantissent pas le respect des gestes barrières.

Il s’agit d’un acte «complètement irresponsable», martèle l’adjointe d’Anne Hidalgo.

La mairie contrariée

«Évidemment que nous ne sommes pas contents  la mairie de Paris, parce que c’est extrêmement inquiétant», ajoute-t-elle.

Des supporters du PSG - Sputnik Afrique
«Paris, on t’enc*le»: des Marseillais prennent à parti des supporters du PSG – images
Évoquant le travail de prévention autour de la nouvelle vague épidémique en cours exercé par les autorités de la ville et visant à «diminuer le taux d’incidence», ce rassemblement «met énormément d’efforts par terre», poursuit Anne Souyris.

«Pour les Parisiens, cela peut être dramatique», prévient-elle.

Il est conseillé «à chaque personne qui n'a pas respecté les mesures barrières [...] de se faire dépister 5 à 7 jours après l'évènement», a annoncé la Direction générale de la santé (DGS) interrogée par BFM TV.

Point sur la situation

La France métropolitaine connaît une série de fortes hausses des cas de contamination au Covid-19 depuis le déconfinement. Près d’un tiers des départements dépassent le seuil de 10 pour 100.000 habitants.

L’ensemble des indices indique une situation alarmante dans plusieurs départements, comme à Paris et dans les Bouches-du-Rhône, avec un taux d’incidence estimé au-dessus du seuil d’alerte (50 pour 100.000), a annoncé le ministère de la Santé.

Selon les chiffres officiels au 18 août, 2.238 nouveaux cas ont été détectés dans le pays en 24 heures. Ce bilan représente une forte recrudescence par rapport aux chiffres du 17 août, quand 493 personnes ont été testées positives.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала