Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les menaces américaines face au Nord Stream 2 qualifiées de «comble de l'arrogance» en Allemagne

© Sputnik . Ilya Pitalev / Aller dans la banque de photosNord Stream 2
Nord Stream 2 - Sputnik France
S'abonner
Les menaces américaines contre le gazoduc Nord Stream 2 sont le comble de l'arrogance, a indiqué le maire de la ville allemande de Sassnitz. «Ne nous laissons pas intimider», a-t-il appelé.

Dans une interview accordée au quotidien Sueddeutsche Zeiting, le maire de la ville allemande de Sassnitz, Frank Kracht, a qualifié les menaces américaines face au Nord Stream 2 de comble de l'arrogance.

Selon lui «la première arrogance des Américains, ce sont les sanctions contre les entreprises posant les tubes du gazoduc».

«La deuxième arrogance, ce sont les menaces des sénateurs américains contre les entreprises et leurs employés qui sont impliqués dans la construction du gazoduc».

«Ne nous laissons pas intimider», a affirmé Frank Kracht en exprimant sa foi dans un proche achèvement du projet.

Réaction en Allemagne

Le président du Comité de l'énergie au Bundestag, Klaus Ernst, avait précédemment annoncé son intention de s'adresser à l'Onu suite aux menaces américaines.

Selon lui, il est inadmissible qu'un pays enjoigne à un autre ou à l'Union européenne la manière de résoudre le problème de son approvisionnement en énergie. Il a ajouté que «c'est contraire à toute relation raisonnable».

Le Congrès US étend les sanctions

Des tuyaux pour le projet Nord Stream 2 - Sputnik France
Nord Stream 2: «l'Allemagne et l'Europe ne se laisseront pas faire chanter» par les États-Unis
Le 21 juillet, la Chambre des représentants du Congrès américain a adopté un amendement au projet du budget défense qui étend les sanctions liées à la construction du Nord Stream 2.

Une semaine plus tôt, le département d'État américain avait publié des recommandations en vertu de la loi CAATSA en y incluant le Nord Stream 2 et la deuxième ligne du Turkish Stream. Mike Pompeo avait qualifié cette mesure de «signal clair pour les entreprises participant aux projets».

«Sortez immédiatement [des projets, ndlr] ou il y aura des conséquences», avait-il averti.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала