Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L’OMS change de ton à l’égard du vaccin Spoutnik V, affirme le Fonds d'investissements directs russe

© Sputnik . Vladimir Pesnya / Aller dans la banque de photosEssais du vaccin Spoutnik V contre le Covid-19 en Russie (archive photo)
Essais du vaccin Spoutnik V contre le Covid-19 en Russie (archive photo) - Sputnik France
S'abonner
Les informations officielles concertant le vaccin russe contre le Covid-19 ont été envoyées à l’OMS, certifie le directeur général du Fonds d'investissements directs russe, d’après lui le ton vis-à-vis de Spoutnik V a changé.

Avant d’être enregistré le 11 août 2020, le vaccin russe contre le Covid-19 baptisé Spoutnik V a rencontré une vague de critiques, y compris de la part des représentants de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Désormais, la situation a changé, puisque le Centre Gamaleïa leur a envoyé les informations officielles concertant les deux premières phases des essais cliniques, relate aux journalistes Kirill Dmitriev, directeur général du Fonds d'investissements directs russe.

«Nous avons vu un changement de ton significatif de la part de l'OMS. Au départ, en effet, ils n'avaient pas assez d'informations sur le vaccin russe, maintenant des informations officielles ont été envoyées, et ils vont l'évaluer.»

Le vaccin russe contre le Covid-19, Spoutnik V (archive photo) - Sputnik France
La Russie précise la durée d’action de son nouveau vaccin contre le Covid-19
Il y a encore quelques semaines, le porte-parole de l'OMS Christian Lindmeier avait déclaré qu’entre «trouver ou avoir la possibilité d'avoir un vaccin qui fonctionne et avoir franchi toutes les étapes, il y a une grande différence».

«Sans l'approbation de l'OMS»

Vaccin russe contre le Covid-19, Spoutnik V - Sputnik France
Toutes les réponses sur le vaccin russe contre le Covid-19: interview exclusive du chef adjoint du Centre Gamaleïa
En répondant aux questions des journalistes, Kirill Dmitriev a souligné que chaque pays intéressé par Spoutnik V avait la liberté de prise de décision à l’égard de l’achat et de l’utilisation du vaccin russe sans une quelconque approbation de l’OMS.

«Nous ne voyons aucun obstacle pour que les régulateurs individuels approuvent le vaccin russe sans l'approbation de l'OMS. Nous travaillerons avec l'OMS, notre ministère de la Santé est également en bon contact avec eux. Mais les ministères de la Santé d'autres pays peuvent prendre des décisions indépendantes. Nous travaillerons en parallèle avec l'OMS et avec les ministères de la Santé d'autres pays.»

«Espérons que les critiques n'y trouveront rien à redire»

Dans une interview après l’enregistrement du vaccin, Denis Logounov, directeur adjoint au travail scientifique du Centre Gamaleïa, avait expliqué le retard de la publication des informations officielles et de l’envoie à l’OMS. D’après lui, les scientifiques ont d’abord procédé à l’enregistrement et aux formalités.

«Maintenant que nous avons enregistré le vaccin, dans les prochains jours, l'article en anglais sera soumis à une revue internationale faisant autorité, il passera par l'examen par les pairs des éditeurs et des critiques. Ce n'est pas un ou deux jours, ce processus devrait prendre un certain temps, mais dans tous les cas, tout le matériel a été collecté et nous le soumettons pour publication. Espérons que les critiques n'y trouveront rien à redire dans un proche avenir.»
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала