L'avion médicalisé transportant l'opposant Navalny a atterri en Allemagne

© Sputnik . Vladimir Astapkovich / Aller dans la banque de photosAlexeï Navalny
Alexeï Navalny - Sputnik Afrique
L'avion médicalisé transportant l'opposant et blogueur russe Alexeï Navalny s'est envolé samedi matin de la ville sibérienne d'Omsk à destination de l'Allemagne, où il doit être soigné, rapporte un correspondant de Sputnik sur place. Il a atterri à l'aéroport berlinois de Schönefeld, selon le site Flightradar.

Ce samedi matin, l'avion médicalisé acheminant Alexeï Navalny vers l’Allemagne a décollé d’Omsk, selon un journaliste de Sputnik.

L’hôpital d’Omsk où se trouvait Alexeï Navalny - Sputnik Afrique
Un chimiste donne des précisions sur la substance découverte sur les mains et les vêtements de Navalny
D’après le site Flightradar, il a atterri à l'aéroport berlinois de Schönefeld. Comme l’a annoncé le quotidien Bild, l'hôpital berlinois de la Charité serait prêt à accueillir M.Navalny.

Les médecins autorisent le transport

Le 21 août, les médecins de l'hôpital d'Omsk, où était traité l'opposant et blogueur russe Alexeï Navalny, ont permis de le transporter à l'étranger puisque l'état du patient s'est stabilisé. Selon les médecins, le système cérébral de Navalny est dans un état stable, il n'y a désormais plus de risque pour sa vie.

Hypothèse d’un empoisonnement

Le 20 août, l’avion transportant M.Navalny de Tomsk à Moscou a atterri en urgence à Omsk après que celui-ci a été victime d’un malaise. Il a été transporté à l’hôpital dans un état grave. Une porte-parole du Fonds de lutte contre la corruption (FBK) a affirmé qu’il avait été «empoisonné».

Pourtant, le médecin en chef adjoint de l’établissement médical d’Omsk, où est traité M.Navalny, Anatoli Kalinitchenko, a déclaré aux journalistes ce jeudi 21 août qu’aucune trace de poison n’avait été détectée dans le sang ou l’urine de l’opposant.

Arrêté à plusieurs reprises et emprisonné

Alexeï Navalny, qui a fondé le Fonds de lutte contre la corruption (FBK), a été arrêté à plusieurs reprises et a même été brièvement emprisonné en juillet 2013 pour détournement de fonds. En décembre 2016, il a annoncé sa décision de se présenter à la présidence lors de l’élection de 2018 mais en a été exclu par la Commission électorale centrale de la Fédération de Russie à cause de ses condamnations antérieures.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала