Minsk dénonce une tentative d'intrusion dans son espace aérien par la Lituanie

© AP Photo / Ivan SekretarevUn Mi-24, image d'illustration
Un Mi-24, image d'illustration - Sputnik France
Selon la Défense biélorusse, une sonde comprenant huit ballons avec des symboles anti-étatiques a été lancée le 23 août depuis le territoire lituanien. Vilnius a indiqué pour sa part qu'un hélicoptère du pays avait violé son espace aérien et a remis une note à l’ambassadeur de Biélorussie.

Le ministère biélorusse de la Défense a annoncé ce 24 août une tentative de violer son espace aérien de la part de la Lituanie. Minsk prévoit d'envoyer une note de protestation à Vilnius.

«Le ministère de la Défense informe d'une tentative de violation de l'espace aérien de la Biélorussie. Le 23 août, vers 18h30 (heure de Paris), l'Armée de l'air et les forces de la Défense aérienne en service ont empêché une provocation de la Lituanie dans la région d'Ochmiany [dans le nord-est de Grodno, ndlr.]», indique le communiqué de la Défense publié sur sa chaîne Telegram.

Selon la Défense, une sonde comprenant huit ballons avec des symboles anti-étatiques a été lancée depuis le territoire lituanien. Le ministère a ajouté que grâce aux actions des équipages d'hélicoptères Mi-24, les ballons ont été arrêtés sans recours aux armes.

Vilnius envoie une note de protestation à Minsk

La Lituanie a remis ce 24 août à la Biélorussie une note de protestation au sujet d'une violation présumée de son espace aérien.

«Leur hélicoptère a violé notre espace aérien. Et aujourd'hui, l'ambassadeur biélorusse a reçu une note de protestation ferme», a déclaré le ministre lituanien des Affaires étrangères à l’agence BNS.

Minsk rejette pour sa part ces allégations de Vilnius.

Riposter «sans avertissement»

Se prononçant le 22 août devant les militaires lors de la visite d'une base dans la région de Grodno, le Président Alexandre Loukachenko a annoncé que les forces biélorusses réagiraient «sans avertissement» aux cas de transgression de la frontière d'État biélorusse.

Action de protestation à Minsk  - Sputnik France
Biélorussie: la police met en garde contre des «provocations en préparation» lors de manifestations
Plus tôt dans la journée, le Président Loukachenko a accusé des pays occidentaux de «secouer les armes» à la frontière occidentale et de s'ingérer dans les affaires intérieures du pays en provoquant des émeutes. 

Auparavant, il avait confirmé lors d’une réunion du conseil de sécurité le déploiement de forces armées près de la frontière ouest et leur mise en état d’alerte.

Le 16 août, la Défense biélorusse avait annoncé la tenue d’exercices militaires près de la frontière ouest du pays. Selon le ministère, des chasseurs An-26, Iak-130 et Su-30SM ont été dépêchés pour patrouiller la zone dans le cadre de l’entraînement au combat. En outre, des manœuvres de divisions antiaériennes sont également prévues dans la région.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала