Santé de Navalny: Moscou espère que les médecins allemands empêcheront la politisation de leurs analyses

© Sputnik . Vladimir Sergeev / Aller dans la banque de photosLes tours du Kremlin (photo d'archives)
Les tours du Kremlin (photo d'archives) - Sputnik France
Commentant les propos de l’Occident qui évoque la possibilité d’un empoisonnement de l’opposant russe Alexeï Navalny, Moscou a exprimé l’espoir que les médecins allemands qui s’occupent du patient garderont une approche professionnelle et «ne permettront pas l’utilisation politisée des résultats de leurs analyses de laboratoire».

Moscou a exprimé l’espoir que les médecins allemands s’occupant d'Alexeï Navalny conserveront une attitude professionnelle, qu’ils ne toléreront pas l'utilisation des résultats de leur recherche à des fins politisées, fait savoir le ministère russe des Affaires étrangères ce mardi 25 août.

Un laboratoire (image d'illustration) - Sputnik France
Les substances trouvées dans les analyses de Navalny interprétées par un toxicologue allemand

Il a été également affirmé que Moscou était favorable à une enquête approfondie et objective des circonstances de ces événements, en soulignant que les accusations sans fondement étaient inacceptables.

«Nous espérons que les médecins allemands auront la même approche professionnelle et ne permettront pas l’utilisation politisée des résultats de leurs analyses de laboratoire», indique le ministère.

En outre, il a été précisé que lors de consultations ce mardi entre la Russie et les États-Unis avec le premier secrétaire d'État adjoint américain, Stephen Biegun, la question d'Alexeï Navalny a également été abordée.

«Il a été rappelé à ce sujet que des informations complètes sur la santé du patient ont été remises à une équipe de médecins allemands venus à Omsk pour transférer Alexeï Navalny à l’hôpital de la Charité de Berlin», précise la publication sur le site du ministère russe.

À leur tour, les diplomates russes ont attiré l'attention de leurs collègues étrangers sur la hâte avec laquelle Washington et Bruxelles se sont emparés de la version de l'empoisonnement de Navalny.

Le Kremlin de Moscou - Sputnik France
Le Kremlin réagit aux soupçons sur un empoisonnement de Navalny
«La question se pose inévitablement: à qui cela profite-t-il? Apparemment, ce n’est pas aux dirigeants russes. […] En outre, nous avons rappelé une fois de plus notre volonté de traiter ouvertement, avec impartialité et avec des faits réels, non seulement ce cas particulier, mais aussi ce qu'on appelle les "affaires Litvinenko et Skripal", dont les médias occidentaux se souviennent de nouveau actuellement», a conclu le ministère.

Hospitalisation de Navalny

L’opposant Alexeï Navalny a été hospitalisé le 20 août en réanimation à l’hôpital d’Omsk, en Sibérie, suite à un malaise qu’il a eu à bord d’un avion à destination de Moscou. Les médecins de l'hôpital ont signalé que l'empoisonnement n'était qu'une des causes possibles de l'état de Navalny et qu'ils lui dispensaient tous les soins nécessaires alors qu’il se trouvait dans le coma.

Deux jours plus tard, il a été transféré à l’hôpital berlinois de la Charité. Les médecins allemands ont affirmé que l’homme politique avait été empoisonné, sans préciser ni l’élément toxique, ni le mode d’empoisonnement.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала