Un jeune gendarme se donne la mort dans les locaux de sa brigade à Colmar

© AFP 2022 DENIS CHARLETVéhicule de la Gendarmerie nationale, image d'illustration
Véhicule de la Gendarmerie nationale, image d'illustration  - Sputnik France
Un nouveau cas de suicide chez les gendarmes est rapporté et cette fois-ci, la nouvelle tragique vient de Colmar, en Alsace. Selon un décompte non officiel, il s’agit du cinquième suicide dans les rangs de la gendarmerie depuis le début de l’année 2020.

Un jeune de 19 ans, gendarme adjoint volontaire de la brigade territoriale de Colmar, s’est donné la mort ce 25 août, déplorent Les Dernières Nouvelles d’Alsace, précisant que c’est dans les locaux de son unité que l’homme a mis fin à ses jours.

«La cellule de soutien psychologique a été activée, plusieurs personnels se trouvaient alors à la brigade, nous sommes sous le choc », a déclaré le colonel Alexandre Jeaunaux, nouveau commandant du groupement de gendarmerie du Haut-Rhin, cité par le quotidien régional.

Une enquête judiciaire a été ouverte pour faire la lumière sur les circonstances de cet incident tragique, est-il précisé.

Véhicule de gendarmerie - Sputnik France
Intervenant pour une rixe d’une vingtaine d’individus, des gendarmes se font prendre à partie dans les Bouches-du-Rhône
Le jeune homme était originaire du Morbihan, en Bretagne, et n’a laissé derrière lui ni veuve, ni enfants.

Cinquième suicide chez les gendarmes en 2020

Le site Actu17 en parle comme du 5e suicide chez les gendarmes depuis le début de l’année en cours, précisant qu’il s’agit d’un décompte non officiel. L’année passée, au moins 17 autres militaires ont mis fin à leurs jours en France.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала