Près de 30 pays veulent le vaccin russe contre le Covid-19

© Photo RDIF et Centre Gamaleïa / Aller dans la banque de photosVaccin russe contre le Covid-19, Spoutnik V
Vaccin russe contre le Covid-19, Spoutnik V - Sputnik Afrique
La vice-Première ministre russe Tatiana Golikova a annoncé ce mercredi que 27 pays voulaient se procurer Spoutnik V, vaccin contre le coronavirus.

Créé par le centre russe Gamaleïa, le vaccin Spoutnik V intéresse déjà de nombreux pays, a déclaré ce mercredi 26 août la vice-Première ministre russe Tatiana Golikova lors d’une réunion avec le Président et des membres du gouvernement.

Des tests de dépistage d'infections dangereuses (archive photo) - Sputnik Afrique
Cinq vaccins prototypes contre le COVID-19 créés en Russie

«Aujourd’hui, selon les informations du ministère des Affaires étrangères, 27 pays veulent se procurer le vaccin russe contre le nouveau coronavirus», a-t-elle indiqué.

Parmi les pays intéressés figurent la Biélorussie, l’Azerbaïdjan, le Brésil, le Venezuela, le Kazakhstan.

«Il s'agit de différentes formes [d’acquisition, ndlr], notamment le développement conjoint du vaccin, les essais cliniques, l’achat, la localisation de la production dans les pays étrangers et l'aide humanitaire», a-t-elle souligné.

Elle a ajouté que 26 pays surveillaient de près les résultats de la phase trois des essais cliniques.

Vaccin russe

Production d'un vaccin contre le Covid-19 (archive photo) - Sputnik Afrique
Le vaccin Spoutnik V reçoit le feu vert pour les essais post-enregistrement
Conçu par le centre scientifique d’épidémiologie et de microbiologie Gamaleïa de Moscou et le Fonds d’investissements directs de Russie (RFPI), le vaccin baptisé Spoutnik V (Gam-Covid-Vac) a été enregistré le 11 août. Il s’agit du premier vaccin contre le coronavirus mis au point au monde.

Selon les médecins russes, lors des essais cliniques, tous les volontaires ont produit des concentrations élevées d’anticorps et aucun n'a connu de complications graves.

Suite à l’autorisation reçue par le centre de mener les études post-enregistrement du vaccin, il pourra prochainement être fourni à des établissements médicaux de Moscou.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала