Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Poutine annonce un deuxième vaccin anti-Covid-19 pour septembre - vidéo

© Photo Service de presse du ministère de la Santé / Aller dans la banque de photosLe premier vaccin contre le Covid-19
Le premier vaccin contre le Covid-19 - Sputnik France
S'abonner
Des chercheurs russes doivent présenter au mois de septembre le deuxième vaccin contre le Covid-19 qui promet d'être fiable et efficace, a annoncé Vladimir Poutine ce jeudi 27 août lors d’une interview sur la chaîne Rossiya 1.

Parallèlement au Spoutnik V déjà enregistré en Russie, des scientifiques élaborent un deuxième vaccin qui sera présenté le mois prochain, a déclaré Vladimir Poutine dans une interview accordée à la chaîne Rossiya 1.

Un vaccin - Sputnik France
Un autre vaccin russe contre le Covid-19 montre des résultats encourageants lors d’essais sur des volontaires

«Un autre vaccin verra le jour en septembre. […] C’est le Vektor, un institut réputé, qui l’élabore. Je suis sûr que les chercheurs créeront un très bon médicament qui aidera les gens», a-t-il déclaré.

Par ailleurs, il a rappelé que le vaccin Spoutnik V, créé par le Centre Gamaleïa, devait également être disponible en septembre.

«Je pense qu’il est très probable qu’ils [les deux vaccins, ndlr] rivalisent, car les deux se sont montrés sûrs et efficaces», a-t-il ajouté.

L'une des filles de Poutine déjà vaccinée

En outre, Vladimir Poutine est revenu sur le fait que sa fille s’était déjà fait vacciner contre le coronavirus, une décision qu'elle a prise seule, sans le consulter.

Ambassade de Russie à Washington - Sputnik France
Moscou réagit aux nouvelles sanctions américaines visant des instituts de recherche russes

«En tant que volontaire et compte tenu de sa profession, pour travailler normalement elle a besoin de se sentir protégée, car elle communique avec beaucoup de monde», a-t-il expliqué.

Selon lui, le premier jour après la vaccination, sa fille avait une température de 38,4°C. Puis, le deuxième jour, de 37°C. Après la deuxième vaccination, 21 jours plus tard, elle présentait également une légère température, mais tout «était normal».

D'autres vaccins attendus

Toujours ce jeudi, le ministre russe de la Santé Mikhaïl Mourachko a déclaré qu’outre le Spoutnik V, déjà enregistré, trois autres vaccins attendaient leur enregistrement en Russie.

Il a précisé que parmi ces vaccins, certains sont élaborés par des chercheurs étrangers, mais ils seront tous fabriqués en Russie.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала