La Russie teste des missiles réduisant la signature radar du chasseur Su-57

© Sputnik . Alexandre Vilf / Aller dans la banque de photosUn chasseur de 5e génération Su-57 lors d'un vol de démonstration (archive photo)
Un chasseur de 5e génération Su-57 lors d'un vol de démonstration (archive photo) - Sputnik France
Le chasseur russe de 5e génération Su-57 serait doté de missiles transportés dans ses baies internes, des essais de ces missiles sont déjà en cours, a annoncé à Sputnik le directeur général du groupe Missiles tactiques (KRTV).

De nouveaux missiles installés dans les soutes internes du chasseur russe de 5e génération Sukhoi Su-57 passent actuellement des tests, a déclaré à Sputnik Boris Obnossov, directeur général du groupe russe Missiles tactiques (KTRV).

Les essais d’armes installées dans les baies internes du chasseur «sont en cours», a indiqué M.Obnossov.

Un Su-57 lors du salon MAKS-2019 - Sputnik France
Le Su-57 protégera son pilote contre les effets d'une explosion nucléaire
Le Su-57 est initialement conçu pour transporter des missiles en interne, ce qui réduit sa signature radar, a-t-il expliqué.

«À cet égard, il existe certaines exigences concernant la masse et les dimensions des armes installées à l’intérieur du fuselage qui doivent en même temps garder les caractéristiques techniques qui les rendent efficaces», a ajouté le responsable.

Su-57, chasseur russe de 5e génération

Le Sukhoi Su-57, anciennement connu sous les noms de PAK FA et T-50, est un chasseur russe de cinquième génération destiné à détruire des cibles aériennes, terrestres et navales de tous les types. Il a pour la première fois pris les airs en 2010.

Le chasseur polyvalent russe de 5e génération Sukhoi Su-57 au salon MAKS 2019 - Sputnik France
Ce chasseur qualifié par un magazine français de «dernier bijou» de l’aviation russe - vidéo
Le groupe Sukhoi a signé un contrat sur la livraison de 76 chasseurs Su-57 aux Forces aérospatiales russes lors du forum Armée 2019. Les essais de cet appareil destinés à vérifier le fonctionnement de ses systèmes de bord et du moteur sont toujours en cours.

Le premier Su-57 produit en série s’est écrasé lors d’un vol d’essai non loin de Khabarovsk le 24 décembre 2019. Le pilote s’est éjecté. Le directeur général du Consortium aéronautique unifié (OAK), Youri Slioussar, a déclaré à Sputnik après cet accident que les résultats de l’enquête sur le crash du Su-57 serviraient à améliorer l’appareil.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала