Le mouvement libanais Courant du futur propose Mustapha Adib comme candidat au poste de Premier ministre

© Sputnik . Mikhaïl Alaeddine / Aller dans la banque de photosBeyrouth après l'explosion du 4 août 2020 (archive photo)
Beyrouth après l'explosion du 4 août 2020 (archive photo) - Sputnik France
L'ambassadeur du Liban en Allemagne, Mustapha Adib, a été proposé pour le poste de Premier ministre libanais par le mouvement politique Courant du futur, a annoncé Fouad Siniora, ancien chef de gouvernement du pays.

Le mouvement politique libanais Courant du futur (Tayyar al-Mustaqbal) dirigé par Saad Hariri a proposé la candidature de l'ambassadeur du Liban en Allemagne, Mustapha Adib, au poste de Premier ministre, a déclaré ce dimanche 30 août Fouad Siniora, ancien chef de gouvernement et membre du Courant du futur.

L'annonce fait de M.Adib le candidat favori pour le poste, qui doit aller à un musulman sunnite dans le système de partage du pouvoir du Liban.

Port de Beyrouth après l'explosion - Sputnik France
Plus de la moitié des Libanais risque de souffrir de pénurie alimentaire d'ici fin 2020
Les anciens Premiers ministres libanais Saad Hariri, Fouad Siniora, Najib Mikati et Tammam Salam se sont réunis ce dimanche à la Maison du Centre, la résidence de Saad Hariri à Beyrouth, à la veille des consultations parlementaires contraignantes pour décider de leur candidat au poste de Premier ministre, relate L'Orient-Le-Jour.

Lundi 31 août, le Président libanais, Michel Aoun, tiendra des consultations avec les groupes parlementaires consacrées à la nomination du nouveau Premier ministre.

Démission du gouvernement après l'explosion dans le port de Beyrouth

Le gouvernement précédent d’Hassan Diab a démissionné peu après la double explosion dans le port de Beyrouth, qui a fait 190 morts, trois disparus et plus de 6.500 blessés et détruit une partie de la capitale le 4 août.

Tripoli, Liban (photo d'archive) - Sputnik France
Paris avertit sur le risque de «disparition du Liban»
Au moins 300.000 personnes sont restées sans abri et plus de 50.000 maisons ont été endommagées.

Des manifestations antigouvernementales ont eu lieu dans la capitale après l'explosion et ont entraîné le départ du gouvernement.

Le 1er septembre, Emmanuel Macron est attendu à Beyrouth pour plaider en faveur de réformes. Le 28 août, il a déclaré que la France ne lâcherait pas le Liban où une confrontation de forces régionales risquerait de provoquer une guerre civile. Le Président français y avait déjà effectué une visite éclair deux jours après le drame.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала