Une étude russe désigne le groupe de personnes le plus résistant au Covid-19

Alors que la Russie s’apprête à lancer la fabrication en masse de son vaccin contre le Covid-19, le Service de surveillance de la protection des droits des consommateurs et du bien-être humain a établi dans une nouvelle étude que les moins de 13 ans étaient les plus résistants à la maladie.

L'immunité la plus résistante à la contamination par le coronavirus en Russie a été constatée chez les moins de 13 ans, fait savoir ce 31 août le Service fédéral de surveillance de la protection des droits des consommateurs et du bien-être humain (Rospotrebnadzor).

«Les niveaux maximums d'immunité collective ont été établis chez les enfants d'âge pré-scolaire (de 1 à 6 ans) et de l’école élémentaire (de 7 à 13 ans)», indique le Service sur son site, précisant que plus de 71.800 personnes avaient participé à l'étude réalisée de juin à août.

Le communiqué précise que les enfants sont de 1,3 à 2,1 fois plus résistants que la moyenne enregistrée chez les adultes. En outre, il souligne que l’observation par domaine professionnel avait révélé un plus haut niveau d'immunité dans les secteurs de la santé et de l'instruction.

Vaccination de masse

port du masque - Sputnik France
L'OMS annonce l’âge minimal de port du masque
Le ministère russe de la Santé a déclaré plus tôt qu’il lancerait ces prochains jours les essais après enregistrement du vaccin contre le Covid-19 et que la vaccination de masse des groupes à risque débuterait en novembre ou décembre.

Il a précisé par ailleurs que les premières livraisons du Spoutnik V seraient assurées dès le mois de septembre et qu’il serait destiné en premier lieu au personnel médical et aux enseignants.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала