Moscou répond aux accusations de l’Occident concernant l’affaire Navalny

© Sputnik . Serguei Gouneiev / Aller dans la banque de photosLe ministère russe des Affaires étrangères
Le ministère russe des Affaires étrangères - Sputnik France
Sergueï Lavrov rejette les accusations selon lesquelles Moscou n’enquête pas sur l’affaire Alexeï Navalny, indiquant qu’une vérification a été lancée le jour même. Il a également pointé le fait que les médecins allemands ne font pas l’objet de reproches sur fond d’absence de conclusions médicales, contrairement à leurs homologues russes.

Les déclarations faites par certains pays occidentaux qui accusent la Russie de ne pas enquêter sur l’affaire de l’opposant russe Alexeï Navalny ont été dénoncées par le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

«Actuellement, on nous réclame de présenter immédiatement les conclusions faites par des médecins à Omsk concernant les raisons pour lesquelles Navalny est tombé dans le coma. Vous rappelez-vous qu’il a été hospitalisé à Omsk pendant un peu plus de 24 heures et que tous nos collègues occidentaux ont fait tout une histoire de l’absence d’informations», a rappelé le chef de la diplomatie russe ce 1er septembre.

Transfert d'Alexeï Navalny de Russie en Allemagne (archive photo) - Sputnik France
Nouveaux détails concernant le transfert de l’opposant russe Navalny en Allemagne
Soulignant que Berlin reste également silencieux quant à l’état de santé de l’homme politique, il pointe l’absence de reproches envers l’Allemagne.

«Cela fait déjà une semaine qu’il [Alexey Navalny, ndlr] est en Allemagne, et les médecins allemands ne fournissent aucune information non plus. Cela veut dire qu’il leur faut un temps supplémentaire. Cependant, personne ne leur reproche quoi que ce soit et personne ne les accuse pas de tentative de dissimuler la vérité», a ajouté M.Lavrov.

Enquête menée par Moscou

Le ministre russe a également démenti les accusations sur l’absence d’investigations de la part de Moscou:

«Nous sommes accusés de ne pas investiguer la situation. C’est faux. Notre ministère de l’Intérieur a lancé une vérification préliminaire le jour même, quand cela s’est produit. Une enquête pourra être ouverte dès que ce qui s’est passé sera établi. Je répète que c’est toujours incertain et que les médecins allemands ne peuvent pas toujours nous transmettre d’informations appropriées», a expliqué le ministre russe, soulignant que le parquet général russe s’est adressé à ses collègues allemands sur l’accord d’une l’entraide judiciaire.

Affaire Navalny

L’opposant russe a été hospitalisé à Omsk, en Sibérie, le 20 août après avoir fait un malaise à bord d’un avion qui reliait Tomsk à Moscou.

Le Kremlin de Moscou - Sputnik France
Le Kremlin réagit aux soupçons sur un empoisonnement de Navalny
Aucun poison n'a été trouvé dans le sang et l'urine de M.Navalny, selon des médecins russes qui avancent l’hypothèse d’une forte hypoglycémie provoquée par des troubles métaboliques.

Deux jours plus tard, M.Navalny a été transporté par avion à la l’hôpital universitaire de la Charité de Berlin. Les médecins allemands pensent qu’il souffre d’une intoxication par une substance de la famille des inhibiteurs de la cholinestérase, sans donner plus de détails.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала