Il manque de perdre son bras à cause d’une araignée

Un homme de 60 ans a été sur le point de perdre son bras en raison d’une piqûre d’araignée recluse brune. Il a dû subir quatre opérations, un mois d’hospitalisation et une greffe pour éviter le pire.

Un homme de 60 ans a failli perdre un bras après avoir été piqué par une araignée recluse brune à son domicile de Saint-Nicolas-de-Port, rapporte L’Est Républicain. 

Steatoda nobilis (appelée fausse Veuve noire) - Sputnik France
Il a failli perdre sa jambe à cause d’une araignée au venin destructeur de chair
Selon le quotidien, il a été mordu pendant son sommeil dans la nuit du 1er au 2 juin.  

«À mon réveil, la douleur était difficilement soutenable. Comme si on me brûlait les chairs. C’était insoutenable», a-t-il raconté au média.

Le quotidien a indiqué qu’il avait failli être amputé car la piqûre s’était infectée en provoquant des signes de nécrose et le gonflement du bras. Depuis, le sexagénaire a subi quatre opérations, un mois d’hospitalisation et une greffe pour éviter le pire.

D’après L’Est Républicain, la motricité de sa main a pu être préservée. 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала